Parc botanique Ar Pareon

Le magnifique parc botanique Ar Paeron à Audierne, du côté Finistère sud, est un véritable paradis vert qui abrite 2500 variétés de plantes. Le samedi 12 et le dimanche 13 août 2023, il recevra l’exposition temporaire L’Art au jardin qui rassemblera les œuvres de 14 artistes en lien avec la botanique.

En plein cœur du Cap Sizun dans le Finistère, le public est invité à découvrir la flore des cinq continents avec plus de 2500 variétés de plantes, de fleurs et d’arbres sur 25000 m2 dans le parc botanique Ar Paeron, propriété de Guy Pichon. Ce passionné a créé ce parc il y a une vingtaine d’années en transformant une grande parcelle, autrefois destinée à la plantation de pommes de terre, en un jardin d’éden. Le parc a ouvert ses portes en 2005. Chaque année, il apporte ses nouveautés, le temps que les plantes grandissent. Guy Pichon fait des échanges avec toutes les parties du monde, ce qui permet d’admirer la bambouseraie, la bananeraie, la palmeraie, l’espace cactus, etc. Il a aussi créé un jardin médiéval !

Le propriétaire promet aux visiteurs un vrai dépaysement exotique et les invite chaque jour du printemps à l’automne à venir rencontrer ses créations botaniques, au sein de son parc.

Aujourd’hui, on y trouve de grandes collections de plantes exotiques et aromatiques, des arbres rares tels les chênes à feuilles bambou, les chênes du Japon ou du Mexique, des arbustes issus du monde entier, des palmiers, des cactus, des fleurs aux parfums étranges et envoûtants. De nombreuses plantes médicinales y ont poussées : l’erythrina du sud-Brésil, le dendromecon du Mexique, le colquhounia de Tse-Chouan en Chine, etc. 

Parmi elles, certaines sont très rares en Bretagne. La fabiana et l’embothrium du Chili, aussi appelé l’arbre de feu, est un petit arbre au tronc fin qui possède un feuillage vert bleuté ; le lobelia de Caroline aux Etats-Unis est une fleur tombante aux couleurs vives avec des petites feuilles ovales, utilisée en homéopathie ; L’iota orientalis, un arbre originaire des régions tropicales du Vietnam de quatre mètres de hauteur et autant de largeur ; le bananier du sud-Japon avec ses fleurs et ses fruits. Certains poussent en France, mais sans les fruits.

Tous ces spécimens sont soigneusement étiquetés et attendent les visiteurs lors d’une déambulation libre ou guidée, mais toujours dispensée sur demande par Guy Pichon. Une nouveauté est à découvrir cet été : la première floraison d’un nolina nelsonii, un arbuste originaire du Mexique qui a été planté il y a une quinzaine d’années et qui fait, en cette saison, la fierté du parc Ar Paeron. 

Parc botanique Ar Pareon
Voilà à quoi ressemble le nolina nelsonii

Organisée par l’association Barrennig-stagan, présidée par Guillemette Loas, l’exposition L’Art au jardin prendra place dans le magnifique parc botanique. L’association a été fondée pour concevoir des événements d’artisanat d’art dans la commune et pour la mise en valeur des artisans du territoire et de la Bretagne. 

Son Marché des créateurs du dimanche 23 juillet 2023 avait réuni une cinquantaine d’exposants, le second événement artistique de l’été se déroulera le deuxième week-end du mois d’août 2023. 

Barrennig-stagan

L’Art au jardin prendra la forme d’une galerie temporaire d’art pluridisciplinaire dans le décor naturel du parc botanique Ar Paeron. Quatorze artistes ont accepté de créer une œuvre grand modèle, en harmonie avec le jardin, dans un esprit de créativité, d’authenticité, de respect et de convivialité. Chaque artiste a visité le parc avant de créer sa réalisation en fonction de l’endroit choisi. Des œuvres différentes et surtout inédites seront ainsi dispersées dans le parc et les visiteurs pourront les admirer : il y aura des peintures, des céramiques, des sculptures, etc. Aux dédales des sentiers et dans les clairières, également dans les arbres, un espace de création a été librement inspiré du conte  Alice au pays des merveilles. La Muse Macabre et l’atelier Hugues et Paul exposeront eux, les modèles et les photographies de la collection De l’autre côté du miroir. Quelques horticulteurs spécialisés seront également présents pour montrer leurs productions au public, notamment celles de plantes tropicales.

 C’est ainsi que l’association a imaginé une rencontre magique dans cet écrin de verdure entre les réalisations artistiques et le public.

                                                       Infos pratiques

l’Art au Jardin : les 12 et 13 août 2023
Galerie Éphémère dans le parc botanique Ar Paeron
à Audierne-Esquibien (29)

Horaires : samedi 12 août de 14h00 à 19h00 et dimanche 13 août de 10h00 à 19h00
Tarifs :
adultes : 4.50 euros – de 12 à 16 ans : 2 euros – gratuit pour les moins de 12 ans.

Barrennig-stagan

Parc botanique Ar Paeron :

En juillet et août, de 10 h à 19 h.   

Durée moyenne de visite : 1h30 

Possibilité de pique-niquer à l’intérieur du parc.

 Tarifs et renseignements : 

tél. 06 63 58 54 82 et mail :  parc.botanique.arpaeron@orange.fr.

Article précédentLoire-Atlantique Guérande. Le festival celtique se déroulera du 11 au 13 août 2023
Article suivantFinistère. Le Jardin Exotique et Botanique de Roscoff, une rare collection de plantes australes
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici