À l’occasion de la refonte du programme scolaire, les éditions Hachette vont éditer un nouveau manuel d’histoire à destination des classes de 1re. Un chapitre traite de la création de l’État d’Israël et du rôle de l’ONU. Il semble que l’équilibre des points de vue n’y soit point respecté. Notamment,  le nom d’Israël n’apparait qu’une seule fois ; et encore dans une légende de carte. Si la question du Proche-Orient s’avère particulièrement épineuse, doit-on accepter qu’un manuel de formation intellectuelle des adolescents s’ancre dans un point de vue partial ? C’est la question que posent plusieurs associations juives qui s’émeuvent depuis trois jours de cette présentation historique. En réponse, l’éditeur  vient d’annoncer le lundi 4 juillet que les passages sujets à caution vont être modifiés avant l’impression définitive. Il est probable que la tension créée par le spécimen de ce nouveau manuel prenne quelque temps pour retomber.

Association juives versus Hachette > la narration de l’histoire en question was last modified: juillet 5th, 2011 by Nicolas Roberti
Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom