mer 25 mai 2022

DANSE ET CINÉMA AUX LANDES DE SAINT-JUST AVEC INDISCERNABLE

Créée en 2018, l’association Indiscernable valorise par les arts le site patrimonial breton des Mégalithes et Landes de Saint-Just (Ille-et-Vilaine) avec Réminiscences, un projet original où danse, musique, cinéma servent le patrimoine. Ce nouveau regard sur ces vestiges bretons sera projeté pour la première fois vendredi 11 mars 2022, à 19 h, à Saint-Just (Ille-et-Vilaine). Une exposition photographique d’Émilie Guilland sera également inaugurée.

Installée à Rennes, l’association Indiscernable réunit différents artistes dans le but de créer et de diffuser des œuvres originale s’impliquant la danse contemporaine. Elle est à la fois une compagnie de danse, et une structure de production et de création. Indiscernable s’applique à croiser la danse avec d’autres arts parmi lesquels on retrouve le cinéma, la musique, la photographie, ou encore l’architecture dans le but de sortir la danse de son cadre scénique, de l’amener vers un ailleurs.

indiscernable réminiscences

Grâce aux techniques cinématographiques, mais également par le biais d’espaces divers que les danseurs peuvent s’approprier pour les faire vivre différemment.De ce fait, le film de danse tient une place très importante dans les choix de leurs projets artistiques. L’une des spécialités de l’association est notamment la mise en valeur du patrimoine, particulièrement breton, à travers des créations chorégraphiques in situ.

Cette approche invite à explorer sous un nouvel angle la création chorégraphique contemporaine, tout en valorisant des sites patrimoniaux. En sortant du cadre de la scène et en se liant à la réalisation filmique, la danse et avec elle le patrimoine, vont ainsi à la rencontre de nouveaux spectateurs.

indiscernable réminiscences

Réminiscences : projet innovant et original

miniscence mêle danse, cinéma, musique et patrimoine en une œuvre pluridisciplinaire. Son objectif est de valoriser le site patrimonial breton des Mégalithes et Landes de Saint-Just (Ille-et-Vilaine), et ce d’une manière tout à fait inédite et atypique. À travers sa conception, sa réalisation, puis sa diffusion, Réminiscence participe à dynamiser un territoire rural , qui mérite d’être mis en lumière à travers une forme artistique originale.

Valoriser un site patrimonial par un médium artistique permet de toucher un vaste public
d’une manière atypique et donc percutante. Faire connaître, découvrir ou redécouvrir ce
lieu pour éviter qu’il tombe dans l’oubli, est un moyen de participer à sa sauvegarde mémorielle. L’association Indiscernable témoigne à travers ce projet d’un engagement au sein de sa région et de son département : celui de dynamiser à la fois la créativité artistique locale, mais aussi la richesse patrimoniale qui leur est propre.

indiscernable réminiscences

L’objectif est de montrer le film au plus grand nombre, afin de faire rayonner la création bretonne et son patrimoine. D’une durée de dix minutes, il peut s’inscrire dans le cadre de projections de différentes natures, auprès de différents publics de tout âge : expositions, galeries, musées, etc. Elles peuvent avoir lieu dans un cadre pédagogique ou lors d’événements créés spécifiquement ou non autour du projet. Le film va également être diffusé à l’international, par le biais de différents festivals.

Le film et la chorégraphie ont été créés en fonction du site mégalithique de Saint-Just, et la musique originale écrite sur le film monté. La danse, vue à travers le film et accompagnée par la musique, permet d’offrir une appréhension de cet environnement qu’il ne pourrait avoir dans le réel, et d’en proposer une nouvelle lecture.

Si l’on ignore pourquoi des hommes ont érigé et aligné ces pierres, on sait qu”ils ont certainement voulu exprimer quelque chose, durable dans le temps. Tout comme la danse, considérée comme un moyen d’expression corporelle à part entière. Le film réunissant danse, patrimoine mégalithique et musique devient à son tour une forme de nouveau témoignage.

Les cinq espaces choisis pour le tournage ont été sélectionnés en fonction de leur intérêt artistique, mais aussi dans l’idée de représenter la diversité des monuments du site de Saint-Just. On retrouve : la falaise de l’Étang du Val, l’enceinte de la Croix St Pierre, les Alignements du Moulin, le Château Bû, et le Four Sarrazin.

indiscernable réminiscences

Les différentes thématiques abordées sont exploitées de manière métaphorique à travers la chorégraphie et les choix de cadrages. Elles s’appuient notamment sur l’histoire des mégalithes, leur impact sur les différentes civilisations qu’ils ont pu voir se succéder, et le témoignage qu’il nous en reste aujourd’hui.

Réminiscence développe l’idée que ce site mégalithique est un lien avec une civilisation ancestrale qui a façonné notre propre société. Les mégalithes ont vu se transformer des civilisations qui se sont succédées, dont les croyances se sont modifiées, jusqu’à oublier le sens initial et la raison de l’existence de ces monuments. La peur de cet inconnu a amené certaines communautés à vouloir transformer ou même détruire le témoignage de leurs ancêtres. Nous cherchons aujourd’hui à comprendre ce qui a été oublié.

Encore aujourd’hui, le monde de manière générale connaît des échanges et des incompréhensions entre les cultures. Les diverses croyances, religions, ont façonné notre vision du monde et ont une influence majeure sur le fondement des civilisations. Les mégalithes sont des témoins de ces différents changements perpétuels , et c’est notamment ce qui transparaît dans Réminiscence.

indiscernable réminiscences

Découvrez le tournage en une exposition

Une exposition des photographies d’Emilie Guilland accompagne par ailleurs le projet. Elle comprend la diffusion du film et de son making-of, ainsi que vingt-et-une photos d’Emilie Guilland. Elle explique sa démarche : « Inspirée par le travail de Sarah Kuntz et de toute l’équipe mobilisée sur ce projet, j’ai réalisé des photographies en essayant d’imaginer les points de vues cinématographiques en cours de tournage. Mon objectif, en plus d’immortaliser le plateau de tournage, est de valoriser le travail chorégraphique en lien avec le lieu choisi par la réalisatrice. Les mouvements exercés face à l’immobilité des monuments mégalithiques m’ont permis de jouer entre des cadres très larges (danseuses au milieu du paysage) et des plans rapprochés mettant des éléments du corps ou de la matière rocheuse en avant. »

Réminiscences, association Indiscernable, première projection et présentation de l’exposition, vendredi 11 mars 2022, 19 h, Maison mégalithes et landes, Saint-Just.

10 allée des cerisiers, 35550 Saint-Just. 

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Réservations sur contact.indiscernable@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici