ASPERGUS ET MOI : RAT VIF POUR ALBUM LUMINEUX

Didier Lévy et Pierre Vaquez sont les lauréats du Prix Landerneau Album Jeunesse 2018 pour leur album Aspergus et moi.

aspergus et moi

Un jeune rat vif et sympathique est l’un des trente assistants du fameux peintre de célébrités, Franz Aspergus. C’est lui qui est chargé de préparer les noirs, si pauvre qu’il dort dans l’atelier, sous l’établi. Mais voilà que le vieux maître perd le goût de peindre. Il aimerait tant retrouver la fraîcheur de l’enfance ! Une nuit, le petit broyeur de noirs lui propose d’essayer de peindre de la main droite, lui qui est gaucher… Révélation ! Puis avec un balai – ou en fermant les yeux ! Aspergus s’amuse comme un fou, enfin, comme un enfant. Et peu à peu, aidé par le malicieux assistant, il invente l’Art moderne…

aspergus et moi

“Le fait de partir du noir plutôt que du blanc – explique Pierre Vaquez – me permet d’avoir dès l’abord une matière déjà donnée, un espace déjà saturé qui confère à l’image une grande densité qui convient à mon univers et me permet d’explorer les subtilités du clair-obscur. Pour Aspergus, même si l’histoire n’est pas précisément située dans le temps, l’ambiance est inspirée de ce qu’on peut imaginer des ateliers – notamment hollandais – du 17e siècle. La manière noire m’a aidé à mieux caractériser cette ambiance. Par ailleurs, la pratique même de cette technique, le temps et la discipline qu’elle exige, n’est sans doute pas sans rapport avec le travail dans les ateliers de l’époque : on peut voir une sorte de connexion entre l’activité d’Aspergus et mon propre travail (les assistants en moins).”

La manière noire est une technique d’estampe inventée en 1650 pour la reproduction de tableaux. La gravure se fait sur une plaque de cuivre poli, marquée d’une multitude de points à l’aide d’une lame d’acier appelée berceau. Après cette étape qui peut prendre plusieurs jours, le graveur reporte son dessin, avec un papier calque, sur la plaque ainsi striée puis efface plus ou moins le grain créé pour faire naître un jeu d’ombre et de lumière. La plaque est ensuite recouverte d’encre puis essuyée aux tampons de gaze avant d’être finalement pressée.

aspergus et moi

“Peut-on rêver mieux pour l’album lauréat du Prix Landerneau Album Jeunesse ? Aspergus et moi parle de la peinture et de la création, des gestes du créateur à la recherche de l’énergie de l’enfance. L’album a l’élégance de choisir la virtuosité technique pour rappeler que seul compte finalement cet esprit d’enfance et sa pureté.” (Timothée de Fombelle, président du jury prix Landerneau 2018)

aspergus et moi
Didier Lévy et Pierre Vaquez

Didier Lévy
Auteur
Avec plus de cent ouvrages à son actif, Didier Lévy est l’un des auteurs majeurs de la maison Sarbacane. Conteur talentueux des aventures d’Angelman et du Tatouage magique, auteur sensible de L’Arbre lecteur et de La Véritable histoire du grand méchant Mordicus, il aborde les grandes questions de la vie dans des récits à destination des jeunes lecteurs. Il est également le créateur des séries à succès La Fée coquillette avec Benjamin Chaud (Albin Michel jeunesse) et Cajou avec Xavier Deneux (Nathan).

Pierre Vaquez
Illustrateur
Graveur en taille-douce dite « manière noire » depuis douze ans, Pierre Vaquez met un pied pour la première fois dans l’univers jeunesse avec Aspergus et moi, lui offrant un graphisme singulier empreint d’un imaginaire nourri de cinéma muet, littérature et bande dessinée. Nuances de noir et texture veloutée : Pierre Vaquez met son savoir-faire au profit de ce récit sensible et lumineux.

Aspergus et moi, Didier Lévy, Pierre Vaquez, Sarbacane, septembre 2017, à partir de 5 ans, 40 pages, 280 x 300, 17,50€

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom