20 ans que les Arts du Feu viennent illuminer le cœur de la ville de Rennes, place de la Mairie, avec une sélection pointue d’objets d’art. Ils ont pour dénominateur commun le passage par le feu. 4 univers : la Mosaïque, le Verre, le Métal et la Terre. Et 20 ans que la qualité monte… monte… à l’inverse de tant de marchés de Noël !

 

arts du feu
Anne-Lise Nguyen

Cet événement (présidé avec enthousiasme par Martine Durand-Gasselin) est en fait davantage un Salon qu’un marché, puisqu’il faut passer par les fourches caudines d’un jury présidé par la jeune et talentueuse Pauline Bétin. La cinquantaine d’artisans d’art qui manient la terre, le verre, le métal proviennent de Bretagne (29) ou des autres régions (27), voire de l’Europe. Cette année, on découvrira les terres noires polies et enfumées de l’Espagnol Ricardo Campos et les superbes verres soufflés à la canne et sablés du Britannique Anthony Wassel. Parmi les valeurs sûres, on a le plaisir de retrouver au rayon terre : Armel Hédé, Françoise Dufayard, Marie Le Gargasson, Christian Pinault, Cécile Poisson ; au rayon fer : Sébastien Guandalini ; au rayon bijou, les très belles pièces de Yasmin Yahia… Parmi les quatorze nouveaux exposants, on a de fortes chances de craquer aussi !

arts du feu
Samuel Sauques

D’autres habitués (Jean-Pierre Baquère, Dansette & Dhellin) accompliront des démonstrations en public et des performances. À noter : une fresque d’argile crue collective, partage du mur “lézardé”, se fera dimanche (4 €, sur réservation au 06 45 80 93 73) sous la conduite de Bénédicte Vallet, céramiste de la sublime pièce qui illustre le visuel.

La dimension qualitative s’étend aussi à la nourriture et à son contenant ! Dans une vaisselle unique, on déguste des soupes concoctées par les meilleurs chefs du pays de Rennes – ceux de l’Auberge du Pont d’Acigné, du Cours des Lices et l’inévitable (et formidable !) Julien Lemarié, chef étoilé chez Le Coq-Gaby.

arts du feu
Pascale Beauchamps

Martine Durand-Gasselin aime fêter chaque décennie avec un truc nouveau et fort. Là, elle a demandé à quatre figures qui ont marqué les Arts du Feu d’inviter quatre artistes émergents dont ils apprécient le sens artistique et le travail de la matière. Le duo mosaïque est brillamment interprété par Pascale Beauchamps (dont on voit pour la première fois un extraordinaire cromlech noir) et Paulina Okurowska, artiste nantaise qui signe une sorte de maquette urbaine en petits cailloux blancs. Le duo Terre est incarné par Richard Dewar et Mathieu Casseau (ce dernier étant céramiste à Douarnenez), venus avec un vase en terre sigillée aux formes très pures. Pour le duo métal, Annelise Nguyên (qui prend de l’aisance avec une matière plus puissante) a choisi Mik Poullard, son voisin de Beuzec, dans le Finistère.

Didier Le Hen
Didier Le Hen

Pour le verre, Didier le Hen (qui présente une très belle main en pâte de verre) est venu avec Aurélie Abadie. Pas vraiment une artiste émergente !

Non, reconnaît le Lorientais, mais elle compte tellement pour moi. Elle est venue pour la première fois dans mon atelier à l’âge de cinq ans. Je commençais un beau partenariat avec ses parents, pour la table de l’Amphytrion [NDLR Restaurant étoilé de Lorient]. C’est un immense plaisir de présenter son travail et celui de son compagnon Samuel Sauques.

Plaisir partagé.

Les Arts du feu, 10-13 décembre 2015 10h-19h, Place de la Mairie Rennes

Photos : Patt / Le Breil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aux Arts du Feu de Rennes, 20 ans que les artistes flamboient ! was last modified: décembre 16th, 2015 by Marie-Christine Biet
mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom