Le festival D3 se tient à Angers du 13 au 19 mars 2023. C’est la seconde édition de ce rendez-vous de musiques électroniques plus particulièrement spécialisé dans la house, avec cette année une plus grande variété de propositions explorant de nouveaux aspects de cette culture et une programmation exclusivement française faisant la part belle aux artistes locaux, sans oublier de belles têtes d’affiche nationales.

Avec D3, Angers se met aux couleurs de la house music. Du 13 au 19 mars 2023, la seconde édition de ce festival propose une dizaine d’événements dans les lieux culturels de la ville. De quoi donner à Angers la blanche un léger air de Detroit.

Si la fameuse Motor City sert d’inspiration à l’association D3, c’est pour la place prépondérante qu’elle a eue dans l’histoire des musiques électroniques, berceau de la techno dans les années 1990, mais aussi de la house, à l’instar de Chicago. Trois décennies plus tard, en 2018, trois amis de lycée s’emparent de cet héritage pour diffuser la house dans leur Angers natale. « Ludovic, alias Walt, commençait à mixer, Aurélien alias Lezguy, à produire, et moi je découvrais le plaisir d’organiser des événements », nous raconte Yvonick Durand.

Les trois complices commencent à organiser des événements dans les bars angevins, prenant exemple sur leurs prédécesseurs, l’association Modern, qui a, la première, commencé à diffuser les musiques électroniques à Angers, ou encore Solide Records et la Caverne sensorielle. « On a beaucoup appris de ces deux premières générations », déclare Yvonick Durand. Ces dernières années, de nouveaux collectifs naissent dans la ville, mais explorent surtout les registres techno les plus effrénés. 

D3 reste quant à elle fidèle à la house qui fait vibrer ses membres par l’ambiance chaleureuse qu’elle dégage. De par sa filiation évidente à la disco, le style est aussi plus accessible aux néophytes de musique électronique. « On est dans un carrefour où on peut faire aussi bien des événements en open air que des soirées tardives. Pour les gens qui ne sont pas habitués à la techno, c’est une bonne porte d’entrée », affirme Yvonick Durand.

L’association se développe au fil des événements, investissant notamment le stade Raymond Kopa en 2019, ou le Nouveau Casino à Paris en 2020. Elle s’installe aussi régulièrement au club La Péniche ou dans la salle de spectacle Les Folies angevines. Forte de ses premiers succès, D3 lance la première édition de son festival en 2022. C’est à nouveau un succès, avec notamment une soirée au Chabada qui affiche complet, et un closing aux Folies Angevines qui laisse de très beaux souvenirs à l’équipe et à leur public.

Pour sa seconde édition en 2023, le D3 festival augmente la voilure en proposant des événements sur six jours qui varient les plaisirs. On retrouve notamment le lundi une diffusion du documentaire Laurent Garnier : Off The Record, en présence de son réalisateur Gabin Rivoire, des master class MAO et mix le mardi, des croisières musicales sur le Maine le jeudi, une exposition du photographe du festival, Josic Jégu, à la boutique Mixape le vendredi et une patinoire disco le samedi. « On voulait ajouter d’autres formats pour toucher les gens différemment. Quand j’ai découvert le milieu des musiques électroniques, c’est en allant à des conférences de la Caverne sensorielle que j’ai vraiment compris ce que c’était d’organiser, les valeurs du mouvement, les arts qui entourent les musiques électroniques. C’est dans ces formats-là qu’on voit les dessous », explique Yvonick Durand.

De la même façon que le D3 festival souhaite dévoiler différentes facettes des musiques électroniques, il ajoute à son itinéraire des lieux angevins qui se prêtent à les mettre en lumière, dessinant une cartographie culturelle de la ville. En plus du club La Péniche, de la salle de spectacle Les Folies angevines et de la salle de concert Le Chabada, desquelles l’association est familière, on retrouvera cette année des événements au cinéma Les 400 coups, à l’incubateur d’entreprises WeForge, au bar à pétanque PMP, au concept store Mixape, à la patinoire Ice Park et à la friperie QAZ.

Quant à la programmation musicale, elle met l’accent principalement sur la house, avec quelques détours tardifs par la dark disco, la trance ou la techno. Après avoir invité les artistes internationaux DJ Boring et Kettama en 2022, le D3 festival fait le pari de convier des têtes d’affiche françaises, moins connues peut-être du public angevin mais tout aussi excitant. On trouve au menu des festivités le Parisien Vitess et le Lyonnais LB aka Labat en live, le collectif parisien La Mamie’s ou encore l’étoile montante Belaria. Ces artistes d’envergure nationale se produiront aux côtés de locaux du grand Ouest, essentiellement angevins, mais aussi rennais, nantais et tourangeaux.

Avec le D3 festival, Angers va vibrer pendant six jours au rythme de la house, toujours dans l’esprit festif qui caractérise le style, l’acceptation bienveillante des différences. « And this is fresh », comme le chantait Chuck Roberts dans l’hymne fondateur du groupe Rhythm Controll, « My House ».

Festival D3 Angers

Page Facebook de l’association

Billetterie

À lire également sur Unidivers :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici