C’est un gala en hommage à Dave Brubeck qui a été donné au TNB hier soir. Oui, un poperatic gala façon american way of life and listening. De la création du monde au cinéma d’un vaste pays pionnier, certains n’hésiteront pas à qualifier cette odyssée sonore de produit de communication de la diplomatique culturelle américaine… Au demeurant, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre de Picardie et Chris Brubeck (le fils de Dave) l’ont mené avec brio et ont  su séduire une foule plurielle.

Pour débuter, l’orchestre, conduit par un Michael Morgan en pleine forme, a donné une version équilibrée de La Création du Monde de Darius Milhaud. Elle manquait toutefois un peu de tension en comparaison de l’interprétation gershwinienne de Leonard Bernstein en 1976. Et quelle solitude du pianiste qui se trouve occuper une situation plus périphérique que d’ordinaire !

L’interprétation des Symphonic Dances from West Side Story de Bernstein a brillé par une excellente maîtrise technique, notamment des volumes sonores. Mention spéciale pour un mambo bien enlevé. On regrettera néanmoins que cet exercice de style jazzy donne l’impression de relever de la concession pour certains membres de cette formation orchestrale classique. Il s’agirait que l’orchestre se lâche… un peu plus.

A la suite, les deux créations européennes confiées à Chris Brubeck se sont révélées très… américaines. American landscape. Assez conventionnelles, mais élégantes dans une forme non dénuée d’accents stravinskiens. La prise de risque du dernier mouvement a révélé un beau monde ou, plutôt, une belle création en formation.

Non prévues au programme, les deux interprétations façon buff de Take five et Blue Rondo à la Turk avec leur extraordinaire signature rythmique ont été particulièrement réussies. L’énergie a jailli à flots et entraîné un public à juste raison conquis. Un public et des musiciens qui ont pu échangé à la suite lors d’un excellent cocktail.

Pour ceux qui auraient manqué cette soirée de gala : bis repetita ce jeudi 25 octobre à Rennes et vendredi 26 à Saint-Brieuc.

#1 L’orchestre se lâche

mer. 24 oct. 2012 à 20h
jeu. 25 oct. 2012 à 20h
Rennes / TNB

ven. 26 oct. 2012 à 20h30
Saint-Brieuc / La Passerelle

Darius Milhaud (1892-1974) : La création du monde, op. 81a

Leonard Bernstein (1918-1990) : Symphonic Dances from West Side Story

Dave Brubeck (*1920) : Ansel Adams : America (création européenne) et autres surprises de Dave Brubeck arr. Chris Brubeck (*1952)

Chris Brubeck (*1952) : Concerto for Bass Trombone and Orchestra (création européenne)
I : Paradise Utopia
II : Sorrow Floats
III : James Brown in the Twilight Zone

*

Au TNB de Rennes : Americana > Ouest Side Story !

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom