Comme chaque année, Art Review classe les 100 personnalités les plus importantes (selon elle) du monde de l’art. Alors que la tête de liste de l’année dernière, Larry Gagosian, est recalé à la 6e place. L’artiste chinois Ai Weiwei grimpe de la 43e place en 2009 à la 13e en 2001 et à… la 1ère en 2011. Quant à notre Breton national, François Pinault,  il est rétrogradé de la 10e à la 19e.

Ai Weiwei est né en 1957 à Pékin. Il est le fils du poète Ai Qing. Architecte de formation, il a été conseiller artistique lors de la réalisation du stade national de Pékin construit pour les Jeux olympiques d’été de 2008. Il est l’un des 303 intellectuels chinois signataires de la Charte 082. Il s’est rendu célèbre sur le Net et ses réseaux sociaux par les vidéos de ses performances et ses déclarations franco de port. Ai Weiwei est arrêté le 3 avril 2011. La police de Pékin annonce, le 22 juin 2011, sa libération sous caution.

Un commentaire

  1. « Ai Weiwei a rappelé au monde de l’art son important rôle politique, comme facteur de protestation, hors du domaine parfois fermé sur lui-même des galeries et des musées. (…) Son activisme a rappelé comment l’art peut atteindre une plus large audience et se connecter au monde réel ». Un activisme artistique et politique condamné par les dirigeants des institutions d’art contemporain en France, musées d’art contemporain, Frac, Drac ou le biennale officielle de Lyon. Une censure sans nom française qui blackliste systématiquement les artistes vivant en France interdit d’exposition publiques. Voir le blog de la biennale dissidente de Lyon, BAC OUT née en 1993, artiste français Lili-oto qui fut le premier en France a appelé à signer en France la pétition pour libérer Weiwei emprisonné (appel lu par plusieurs milliers de lecteurs)

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom