Par ces temps de canicule, la proximité de l’eau est une bénédiction. Voici une sélection d’adresses en Bretagne pour savourer la brise en même temps qu’une caïpi ou un plateau de fruits de mer.

 

Le Petit Saint-Michel à Erquy (Côtes-d’Armor)

terrasses bretagneDans le magnifique site de la chapelle Saint-Michel dressée sur son rocher au milieu de la plage, ce sympathique resto répond aux attentes des vacanciers : prix doux et service continu. Dès 11 h, on peut commander une galette, une glace artisanale, une araignée mayo (16€), une assiette d’huitres de Fréhel (9€) ou des moules-frites (9€). Chaque jour son plat : le lundi, c’est pas ravioli, mais fish and chips (9,80€). Ça caille ? On vous prête une polaire ! Le soleil donne ? Voilà un chapeau de paille ! On aime : le fait de pouvoir être servi encore à 23 h (rarissime en Bretagne !) et le menu enfants à 7€.
Le Petit Saint-Michel, 68, route de Lormet, Erquy (22). Tel : 02 96 72 39 34

Les Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d’Armor)

Côtes d’Armor… Côtes de Porc ? Autant prendre avec humour les incidences du (trop) grand nombre de cochons en Bretagne en flinguant le temps dans le jardin arboré qui domine la mer, au ras de l’Étrier, haut lieu de la fête à Saint-Quay. On y prend un café le matin, on déguste une crêpe ou une galette, des moules (10€), une salade (de 12 à 15€), un burger (13,50€), une brochette de saint-jacques de la baie (19,50€) et bien sûr du porc sous différentes formes. Joyeux et décontracté.
On aime : les soirées DJ (de 19 h à 2 h, vendredi et samedi) ou pour les concerts du dimanche (à 16 h 30).
Ouvert tous les jours en été, de 10 h à 2 h. Place de la plage, Saint-Quay-Portrieux. Tél. : 02 96 70 73 51

Le Tempo à Morlaix (Finistère)

tempo morlaixRive droite, avec sa terrasse sur le port de plaisance, ce sympathique bar resto bat au tempo des marées et des fiestas locales. Ambiance voileux et djeun’s donc et petite bouffe d’été sans prétention (avant un changement annoncé en septembre) : tourte maison (de 9,20 à 12,50€), salade (de 12 à 14€) et plat du jour (autour de 14€). On aime : la possibilité d’accoster directement avec son yacht (sauf format géant, genre émir du golfe !) Ouvert en été du lundi au samedi. Cours Beaumont, Morlaix. Tél. : 02 98 63 29 11

Oradukai à Doëlan (Finistère)

ORADUKAIVous avez aimé (ou pas !) Doc Martin ? Vous allez adorer diner sur le quai du port de Doëlan où la série télé de TF1 a été tournée (avec Thierry Lhermitte). Ce restaurant éphémère propose dans une ambiance décontractée une carte constituée à partir de ce qu’ont rapporté les bateaux qui se balancent à deux pas. Lieu, sardines, thon ou homard se dégustent grillés (de 12 à 21€), à la bonne franquette, sur des tables posées sur tréteaux. La joie d’être au cœur de la carte postale est un tantinet égratignée par la chute de notre empreinte carbone, avec tous ces couverts et assiettes en plastique !
On aime : le fait que les desserts soient tous maison, et inspirés par la Bretagne, souvent avec du sarrasin.
En juillet et août, tous les jours, midi et soir. Concerts réguliers. Doëlan rive droite. Clohars-Carnoët. Tél. : 06 83 14 16 39

Le bistrot de Rosbras à Riec sur Belon (Finistère)

rosbras pont-avenLe Belon, ça vous dit quelque chose ? Avant d’être une huître, c’est une rivière qui embrasse l’Aven sur la bouche avant de se jeter dans l’océan. Les voileux aiment les remonter avec la marée. Leur escale préférée ? Ce merveilleux bistrot où on trouve l’essentiel de la vie : tabac, alcool – pour les petites pépées, on ne vous garantit rien ! La cuisine de Marie Le Beux, fort réputée, décline les produits de la mer, associés à des épices et à des légumes oubliés. Menu 23€.
On aime : le p’tit verre de muscadet au coucher du soleil sur le quai avant d’entrer déguster un risotto aux coquillages. Ouvert du mercredi au dimanche, de 11 h à minuit. Déjeuner de 12 h 30 à 14 h. Dîner de 19 h 30 à 21 h. 47, rue des Voiliers, Riec-sur-Belon. Tél. 02 98 06 92 00

Les Sables Blancs à Concarneau (Finistère)

Merveilleuse terrasse en surplomb sur la plage ! Parfaite pour une dégustation d’huîtres du Vivier de la Forêt-Fouesnant ou des belons de Cadoret. On n’est plus dans les mois en R ? Alors on prend un plateau de fruits de mer (34€/ pers.), une marmite de homard à la crème ou une langouste à la plancha. Formules déj : 19 €. Menus de 24 à 39,50€.
On aime : l’esprit brasserie chic ouverte dès le matin pour le petit-déj et tout l’après-midi pour se désaltérer face à la grande bleue. 45 rue des Sables Blancs, Concarneau. Tél. : 02 98 50 10 12.

Au parc des bois  (Rennes, Ille-et-Vilaine)

Vous êtes là dans le seul endroit où on peut manger au bord de l’eau à Rennes ! Au cœur d’un parc immense (100 ha !) parsemé de cinq étangs, ce restaurant (à la déco totalement revue récemment par Philippe Lemarquer) est doté d’une terrasse sur pilotis prise d’assaut les jours de soleil. On y sert à l’ardoise une cuisine maison, avec produits frais et au maximum locaux (moules-frites 8,50€, moussaka 8,50€, salade du moment 8€, dessert 3,50€)
On aime : enquiller avec un tour de pédalo (2,50€/pers./30 mn) ou partager un mini-golf avec les enfants (2,50€/pers. Temps illimité)
Ouvert de 10 h à 19 h, du lundi au vendredi (pour un café le matin, une glace l’après-midi…) et de 14 h à 19 h samedi et dimanche (pas de restauration). Parc des Bois, rue du Patis-Tatelin, Rennes (nord-ouest). Tél. 02 99 36 23 10

La Perle Noire à Saint-Coulomb (Ille-et-Vilaine)

la perle noire« Ici, on se sent tout de suite en vacances », assure le patron. On confirme ! De la terrasse qui surplombe la plage de la Guimorais (à deux minutes de Saint-Malo) on surveille les enfants qui érigent leurs châteaux de sable. Allongés dans des transats, il reste à tendre le bras pour attraper un cocktail dont le prometteur Sex on the beach (7€), là, sur la table basse. Pff ! La vie est dure ! Menus : 26€ et 36,50€.
On aime : le petit vin blanc (2,80€) avec une assiette de tapas (6€) er les animations du samedi soir (DJ, jazz, country, …)

Ouvert 7 jours/7 en saison. Plage des Chevrets, Saint-Coulomb. Tél. : 02 99 89 01 60

Ar Milin à Chateaubourg (Ille-et-Vilaine)

ar milinIls sont (trop) rares les endroits où l’on peut manger au bord de la rivière qui a donné son nom au département ! Ce moulin qui l’enjambe offre deux restaurants, dont un bistrot en rez-de-bief largement ouvert sur le parc. Ouvert pour le petit-déjeuner de 7 h à 10 h (13€, réservation conseillée), pour le déjeuner et (nouveauté 2015) innove cet été avec une ouverture de 18 h à 21 h. L’occasion de savourer une planche apéritive, une soupe froide ou un carpaccio (à partir de 10€) et un dessert (de 6 à 8€) On aime : la balade dans le superbe parc ponctué de sculptures, dont une ravissante installation d’élèves de l’école locale.
Ouvert tous les jours midi et soir (sauf réceptions. Il est prudent de téléphoner avant) 30 rue de Paris, 35220 Châteaubourg. Tél. : 02 99 00 30 91

Le Petit Port au Logeo (Morbihan)

le petit portC’est l’adresse préférée des vacanciers dans le golfe du Morbihan – côté presqu’île de Rhuys. Le spot a fait peau neuve. Le côté cabane a laissé place à une structure plus chic, tout en gardant le caractère authentique de ce site basé sur un ancien corps de garde. À la carte : les incontournables sardines grillées (8,90€), les moules-frites à l’indienne (12,20€) et les poissons issus des criées de la région, déclinés en brochette (lotte, noix de saint-jacques : 18,80€) ou en sauce au cidre (darne de lieu : 11,10€). On aime : la « garde » assurée par un redoutable goéland qui a sa propre page Facebook ! Le Logeo, Sarzeau (56). Tél. : 02 97 26 89 87

Le Sarah B à La Roche-Bernard (Morbihan)

restos bretagneDans un ancien grenier à sel du XVIIIe, au bout du quai sur la Vilaine. C’est un bar la semaine et un café-théâtre le week-end où se produisent des concerts (trad’, jazz, chanson française, musique du monde…), des pièces de théâtre et toutes formes de spectacles auxquelles sa scène se prête, dont le cabaret et la danse. C’est aussi un restau, très « fusion » car sur les trois cuistots, il y a une chef cambodgienne et un Anglais roi des tapas.

On aime : l’éclectisme rassembleur de la carte, avec un breizh fish (13€), un fish and chips (12,50€), un bo bun thaï (14,50€), un homard Ma Doué (22€), et même une BouillaBreizh (18€) – on l’aura compris, il s’agit d’une bouillabaisse revue et corrigée par les Breizous !
9, quai Saint-Antoine, La Roche-Bernard. Tél. : 02 99 90 74 60.

Restaurant Merlin les pieds dans l’eau (pas cette année !), Saint-Aignan (Morbihan)

Ça ressemble à une blague, mais çà n’en est pas tout à fait une. La dernière adresse de cet article n’est pas au bord de l’eau, mais face à un paysage lunaire, celui du lac de Guerlédan, plus grand lac artificiel de Bretagne, à sec pour entretien (3 fois par siècle !). Alors exceptionnellement, on ne profitera pas du ponton pour la pêche (ou la bronzette !), des pédalos et des canoës de ce Merlin. On profitera de son petit camping, de ses chambres d’hôtes à la déco contemporaine (75€ pour 2) et de son restaurant. Dans l’assiette : des produits frais et au maximum locaux (cabillaud au beurre blanc, porc élevé dans le coin…). Accueil charmant. Menus de 14,50€ à 26,75€.

On aime le snacking à toute heure : hamburgers maison, bruschettas, galettes, crêpes et glaces artisanales.
Anse de Sordan – Saint-Aignan. Tél. :
02 97 27 52 36

Nos bonnes adresses en Bretagne #2 : Terrasses et restos au ras de l’eau

Bonnes adresses en Bretagne #2 : Terrasses et restos au ras de l’eau was last modified: juillet 27th, 2015 by Marie-Christine Biet
mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser un commentaire