ACTUALITÉS LITTÉRAIRES AVRIL 2018

Avril et le printemps. Profitons de cette période plus calme entre deux rentrées littéraires pour découvrir des auteurs et éditeurs moins médiatisés. Si les sujets des deux premiers romans que je vous présente sont bien sombres pour aborder ce premier mois de printemps, vous pouvez compter sur la pudeur et la sensibilité de leur auteur pour ne pas tomber dans la mièvrerie et la sinistrose.

Arnaud Dudek tant bien que mal

Arnaud Dudek propose un très court roman sur des thèmes qui lui sont chers : l’enfance, la famille et l’incertitude. Tant bien que mal (Alma, 5 avril 2018), c’est ainsi qu’un homme va survivre, broyé par la mémoire d’un soir où un homme a brisé son enfance. Comment survivre avec cette blessure intime et ce secret, comment réagir quand vingt-trois ans plus tard, il reconnaît cet homme.

La femme murée

Fabienne Juhel construit un tombeau littéraire pour Jeanne Devidal, sorte de Facteur Cheval au féminin. Ancienne résistante torturée par les Allemands, cette femme perdue entre folie et art brut transforme son pavillon en forteresse. La femme murée ( Le Rouergue, 4 avril 2018) se construit depuis les fondations puis mur par mur, vous invitant à découvrir cette maison aujourd’hui détruite et celle que l’on surnommait « la folle de Saint-Lunaire ».

ces Bretons qui ont fait la France

Un petit clin d’oeil pour continuer avec la Bretagne, Grasset publie Ces Bretons qui font la France (11 avril 2018). Régis Le Sommier choisit 16 Bretons ( Anne de Bretagne, Isaac Le Chapelier, Chateaubriand, Surcouf, René Pleven, Éric Tabarly, François Pinault, Jean-Yves le Drian, Bernard Hinault, Yves Rocher, Loïc Bouvard, Patrick Le Lay, Yves Guillemot, André le Sommier), pas forcément illustres, mais chaque petite biographie met en évidence cette flamme bretonne qui guide leur parcours.

Revenons à la littérature avec quelques romans étrangers. Ce mois-ci, je vous emmène aux Pays-Bas, en Colombie et en Turquie.

Stephan Enter Compassion

Compassion (Actes Sud, 4 avril 2018) est l’histoire d’un amour. Stephan Enter campe un séducteur et célibataire endurci qui repart en chasse en utilisant un site de rencontres qui ne s’adresse qu’à ceux ayant fait des études supérieures. Frank rencontre Jessica, une jeune femme intéressante, fragile, mais qui, physiquement, n’entre pas dans les critères du Don Juan. L’amour peut-il se concevoir sans charge érotique? Frank peut-il vraiment comprendre l’objet de son amour ? Un roman, servi par une écriture légère d’une précision tranchante qui s’avère être une belle réussite.

juliana les regarde evelio rosero

Revenons à l’enfance avec un roman terrifiant, étrange et sublime à la fois. Juliana les regarde (Métailié, 12 avril 2108) est le récit d’une enfant de dix ans, fille d’un ministre, laissée souvent seule dans cette haute société colombienne. Alors elle parle à son canard à l’oeil fluo et rencontre Camila, une autre enfant déjà capable de toutes les perversions. Evelio Rosero propose un roman audacieux, intense où l’enfance se rebelle à sa manière dans un monde terrifiant et incompréhensible.

Seray Sahiner Ne tournez pas la page

Je voudrais terminer en vous faisant entendre la voix des femmes turques grâce au roman de Seray Sahiner, Ne tournez pas la page ( Belleville éditions, 13 avril 2018). Cette nouvelle voix du féminisme en Turquie livre un roman coup de poing sur les violences conjugales, saisissant d’humanité, d’espoir et d’humour.

Le chasseur de lapins

Les amateurs de romans noirs auront plaisir à retrouver Lars Kepler avec Le chasseur de lapins (Actes Sud, avril 2018). L’inspecteur Joona Line s’infiltre dans les quartiers d’une prison de haute sécurité pour tenter d’arracher des informations à un détenu soupçonné de liens avec les réseaux extrémistes afin de résoudre une enquête sur des meurtres en série d’hommes influents. Un thriller psychologique d’une efficacité redoutable.

john le carré l'héritage des espions

John Le Carré revient avec L’héritage des espions (Seuil, 5 avril 2018). Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignements, est appelé à Londres et renoue ainsi avec ses activités d’agent secret pendant la Guerre froide. Entremêlant le passé et le présent pour laisser chacun raconter son histoire, L’Héritage des espions est un hommage au héros de l’auteur. Un livre qui permettra aux novices d’entrer dans l’univers de John Le Carré et aux habitués de combler quelques zones d’ombre.

Dalembert

Prix France Bleu Pages des Libraires 2017, lauréat du Prix Orange du Livre 2017, Avant que les ombres ne s’effacent (Sabine Wespieser, mars 2017), le roman hommage à Haïti de Louis-Philippe Dalembert sortira en format poche chez Points le 5 avril prochain. Une saga familiale inoubliable qui vous entraînera dans un périple au travers de l’Histoire.

Des personnages plongés dans la violence du monde actuel, retrouvez L’insouciance de Karine Tuil en version poche chez Folio le 12 avril.

 

Un commentaire

  1. Merci pour ces bonnes infos, cela donne des idées de lecture et change des éternels auteurs mis en avant par les médias, les gondoles des librairies. CM

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom