Les nuits magiques de Bon Repos subliment l’Abbaye !

dans la rubrique Histoire, Saint-Brieuc.

nuits de bon repos

Publié le 09 Août 2016

L’Abbaye de Bon Repos est située sur la commune de Saint-Gelven à la frontière entre Côtes-d’Armor et Morbihan. Avec les nuits magiques de Bon Repos, il est difficile d’imaginer qu’il y a 30 ans dormait, sous un fatras d’arbres et de racines, un tas de pierres taillées rescapées du pillage au fil des années et de l’oubli. En deux heures de show grandiose, le message de cette nécessaire renaissance d’un site historique autrefois majeur pour la région n’échappe à personne…

 

Magnifiée dans un superbe spectacle Son et Lumière, l’architecture cistercienne de Bon Repos retrouve ses fastes et splendeurs passés tout en offrant le plus beau décor et la plus belle scène qui soient aux 350 figurants, tous bénévoles, qui partagent le temps de six représentations un moment unique dans leur saison estivale.

A Bon Repos, le mot Renaissance prend tout son sens dans la mémoire locale

À Bon Repos, le mot Renaissance prend tout son sens dans la mémoire locale

Dès fin juin, les habitants mobilisés pour donner corps et vie au scénario se retrouvent au bord du Canal de Nantes à Brest pour deux répétitions par semaine, voire participer à des ateliers qui se rajoutent au calendrier. Toute l’année, l’équipe de costumières s’est activée elle aussi pour que tout soit prêt le jour J.

Bon Repos est une fourmilière où chaque talent bénévole répond à une nécessité, de l’électricien aux faux figurants tapis dans l’ombre pour intervenir au moindre problème de sécurité. Quand on joue avec le feu, il y a forcément une prise de risque à assumer, à anticiper. C’est ce à quoi travaille l’association Racines d’Argoat à qui le mérite revient d’avoir su au fil des ans renouveler, développer, faire connaître ce Son et Lumière aujourd’hui reconnu parmi les spectacles amateurs de France les plus côtés, les plus aboutis.

« Je ne savais pas que c’était si bien que ça ». Cette réaction à chaud d’une adolescente au sortir de la représentation du samedi 7 juillet, permettant déjà d’afficher près de 5000 entrées en trois soirs, parle d’elle-même. Le plus difficile pour l’équipe de Bon Repos, ce n’est pas de recruter des figurants ou de faire face à la complexité des problèmes financiers, techniques et humains que pose une telle organisation, mais bien de battre en brèche l’idée qu’un spectacle aussi génial, ça ne peut pas avoir lieu ici en Centre-Bretagne. Pourtant si !

Preuve en est : depuis quatre ans, la fréquentation est en hausse. En 2015, le cap des 10 000 entrées est franchi. Dépasser les 11 000 semble encore possible cet été. À ce niveau de qualité, c’est la météo qui tient les comptes, l’association n’est jamais à l’abri du bouillon. Cela fait partie de la beauté de ce spectacle joyeux et généreux que de tout donner sans se soucier à l’avance d’une possible annulation de dernière minute à cause d’un ciel par trop capricieux.

Au moment du final, l'émotion est à son comble.

Au moment du final, l’émotion est à son comble.

« L’une des meilleures fresques historiques en France… Le jeu des 350 figurants, le rythme sans faille soutenu par 150 séquences lumière, le réalisme époustouflant des scènes et une extraordinaire bande-son, font du Spectacle historique de Bon-Repos l’un des meilleurs du genre en France et sûrement le meilleur réalisé par des amateurs » Bernard Humbert, Président de la Fédération Française des Fêtes et Spectacles historiques (FFFSH).

L’an dernier, à l’occasion de l’assèchement du Lac de Guerlédan, Racines d’Argoat avait présenté une autre belle initiative : l’Ô du lac, un montage audiovisuel très réussi, drôle de surcroît, projeté sur la façade de l’Abbaye, comme les décors numériques du spectacle Son et Lumière. Faute de financement, cette projection n’a pas pu se mettre en place cet été mais espérons qu’en 2017 il se trouvera des personnes avisées pour reconnaître toute la valeur de ce travail de création et de diffusion.

Après tout, c’est suffisamment rare de trouver en rase campagne de telles compétences mobilisées pour offrir une féérie égale à celle qui réunit des milliers de promeneurs chaque année pour assister aux Illuminations de l’Hôtel de Ville de Rennes

Racines d’Argoat n’est donc pas en reste pour oser, innover, surprendre. Un nouveau scénario du Son et Lumière est déjà prêt pour servir de trame à l’édition 2017, une édition spéciale puisqu’avec les Compagnons de l’Abbaye, l’association fêtera à partir du mois de juin les 30 ans du Domaine de Bon Repos, devenu depuis peu propriété du Conseil départemental des Côtes)d’Armor.

Pas un mot bien sûr sur les nouveautés qui se sont glissées au moment de ce fructueux travail d’écriture. Mais le vrai secret de Bon Repos, c’est celui que garde précieusement les habitants qui ont fait de ce spectacle ce qu’il est, un grand moment de partage et d’émotion, mariant dans un équilibre pas si facile à trouver, humour et gravité, légèreté et drame. Le tout dans une proximité entre figurants et public qui s’improvise dans la spontanée du moment, même si depuis 2015, la complicité avec les fous de Bon Repos prépare vraiment bien le terrain avant le lever de rideau.

2017 : retour sur 30 ans de restauration exemplaire et de volonté populaire pour faire vivre un trésor oublié. Crédit photo : TIMILIN

2017 : retour sur 30 ans de restauration exemplaire et de volonté populaire pour faire vivre un trésor oublié. Crédit photo : TIMILIN

Pour le coup, ce n’est pas un secret. Si rien ne se fait à Bon Repos sans les petites mains qui travaillent bénévolement dans l’ombre durant toute l’année, la proposition scénique et son évolution spectaculaire doivent aussi beaucoup à des partenariats techniques, historiques eux aussi : Les Compagnons de l’Abbaye, Spectaculaires (projections d’images), Koroll (sonorisation), Locarmor (Matériel) , Loops (effets spéciaux), Artifices et Spectacles (pyrotechnie), Syndicat Départemental d’énergie (groupes électrogènes), La Fédération des Fêtes et Spectacles Historiques, l’I.M.E de Pontivy (fabrication accessoires), la Maison de retraite de Gouarec (confection de costumes).

Tout le monde est fin prêt pour les trois prochaines et dernières dates de l’été à l’Abbaye de Bon Repos : 10, 12 et 13 août. Et vous ?

Abbaye Notre-Dame de Bon-Repos
Association culturelle à Saint-Gelven, France
Adresse : Bon Repos, 22570 Saint-Gelven
Téléphone : 02 96 24 82 20

Les nuits magiques de Bon Repos subliment l’Abbaye ! was last modified: août 9th, 2016 by Francoise Ramel