Dans des temps plus anciens, des autocollants fleurissaient sur les camions. Il y était inscrit en grosses les lettres : « Les routiers sont sympas. » Mais qu’en est-il des chauffeurs de bus, à Rennes ? Le sont-ils également ?

 

LIRE LA SUITE (DROLISSIME) DE CET ARTICLE SUR LES CHAUFFEURS ET CHAUFFARDS DE LA STAR ICI

 

Dans le bus n°2, ce matin-là, une femme hurle au chauffeur : « Stop, arrêtez  s’il vous plaît, je dois descendre là. » Pas de réaction. Une seconde fois, elle crie sous les yeux des autres usagers… »Il fallait appuyer plus tôt sur le bouton arrêt demandé, » lui rétorque le conducteur. A l’intérieur du car, les gens sourient devant l’humeur massacrante du chauffeur.

Mais sur le réseau Star rennais, la « bougonnerie » est-elle toujours de mise ? « Les choses ont bien changé, » reconnaît une vieille Rennaise, Brigitte. « Il y a quelques années, on nous envoyait balader sans retenue…C’était même systématique. » Aujourd’hui, les employés de la Star se montrent beaucoup plus courtois. « J’ai souvent le droit à un bonjour quand j’entre dans le bus, » reconnaît un autre usager, Jean. « Parfois même, ils attendent quelques secondes pour me laisser monter quand j’arrive en retard. »

« Ils attendent quelques secondes pour me laisser monter. »

En revanche, en dehors des arrêts, pas de pitié pour les retardataires. Mais la raison en est simple. « Si vous tombez en montant dans un bus non stationné à l’arrêt, explique un modérateur sur le forum du site Internet de la Star, le conducteur est civilement responsable de votre accident. Il fait une faute grave et ne doit pas déroger à cette règle. Vous êtes nombreux à solliciter une ouverture de porte en dehors des arrêts. Vous ouvrir à tous serait prendre des risques et ferait perdre du temps aux autres voyageurs. »

Dans la capitale bretonne, il existerait encore bel et bien des chauffeurs un peu bougons, conduisant par à-coups ou encore freinant un brin brutalement. Mais en règle générale, la tendance est à la courtoisie et au respect des usagers. D’autant plus depuis l’arrivée massive de conductrices au volant qui a agréablement changé la donne. En outre, la Star ne badine pas avec la satisfaction du voyageur… imposant par là même une très gentillette pression sur le dos de leurs collaborateurs.

« Régulièrement, des plans d’action d’amélioration permanente sont travaillés et mis en place pour améliorer régulièrement le service. Les remarques sont traitées individuellement, analysées entre elles, compilées pour agir efficacement afin de résoudre chaque problème. »

Tant et si bien que le service de transport en commun de Rennes métropole se targue d’un taux de satisfaction de… 97 % de sa clientèle. Rien que cela… Seul petit hic, les chauffeurs de bus comme leurs collègues taxis (ou handistar) ne sont souvent pas très sympas à l’égard des cyclistes et des automobilistes(1)… Mais c’est une autre affaire et une question de rivalité routière. Certes, à l’arrêt République, on ne sait qui blâmer : les piétons inattentifs ou un plan de circulation et d’arrêt des bus qui laisse songeur. Mais, tout de même, Rennes est une ville qui fait exception en France : les chauffeurs de bus bénéficient d’une priorité sur les automobilistes comme sur les poussettes non seulement à l’arrêt mais en permanence.

Dans les bus, la France d’aujourd’hui y est représentée sous toutes ses formes. On y cohabite allègrement. Mais pas toujours dans le respect des autres…Les utilisateurs des téléphones portables ont tendance à négliger les oreilles des autres et les règles de courtoisie élémentaire pas toujours respectées. Faut-il rappeler à nos amis les jeunes qu’il faut se lever devant une personne d’un certain âge ?

1. Notamment à l’encontre des usagers des garages privés qui sont pourtant autorisés à emprunter les voies de bus comme les macarons ‘autorisés sur l’axe’ l’indiquent.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom