Les commerçants, tous des râleurs impénitents et des pingres… Que nenni ! Les commerçants du Carré rennais entendent montrer qu’ils n’ont rien à voir avec cette image d’Épinal. Pour Noël, ils ont promis d’être généreux envers leur clientèle. Démonstration.

Les fêtes de Noël approchent à grandes traces… de traineaux. Pour attirer leurs clients, les propriétaires d’échoppes et autres magasins ont promis monts et merveilles. « Du 10 au 31 décembre 2011, les commerçants vous offriront le stationnement et les transports en commun, » explique le site Internet du Carré rennais, l’association de commerçants.
Naturellement, l’offre est assortie de conditions. « Les tickets de bus et de métro, mais aussi de stationnement (parcs de stationnement de Gaulle et Hoche) seront proposés dans limite d’une heure par client, selon les stocks disponibles et les éventuelles conditions restrictives complémentaires. » Qui plus est, attention : tous les commerces ne participent pas à l’opération. « Environ 300 d’entre eux sont concernés et repérés par des affichettes sur leur vitrine. »
L’engagement est de taille pour ceux qui y ont souscrit. « Plus de 20 000 heures sont offertes, soit une somme de 20000 euros, » indiquait l’un des membres du conseil d’administration du Carré rennais sur l’antenne de France bleue Armorique, lundi matin. En revanche, les commerces n’ouvriront pas ce dimanche. « Nous ne prévoyons une journée d’ouverture exceptionnelle que le dimanche 18 décembre. »
Visiblement, les Rennais ont à faire avec des commerçants raisonnables. « Ce n’est pas une nécessité d’élargir à outrance les heures d’ouverture. On demande uniquement aux vendeurs de bien faire leur métier et de répondre à nos demandes. C’est déjà largement suffisant. À charge pour nous de nous organiser, » indique Stéphanie, une riveraine du centre-ville.
Avec plus de 800 adhérents, indépendants ou regroupés en associations de commerçants, le Carré rennais rassemble le quart des professionnels de la ville, soit 1 675 unités commerciales, 6 000 emplois et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. « Ce qui est un score unique en France ! », assure encore une fois leur site internet.
Espérons que cette force concoure à rendre le plus possible d’enfants heureux en cette période de réjouissances !

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom