Soirée faste en ce vendredi 18 novembre, Rennes multiplie les événements artistiques. Outre les vernissages des Archives de la critique d’art (Sylvie Mokhtari), de l’Endroit (Mathieu Renard) et de 40m3 (Anne Langlois), 12 Galeries d’Art et ateliers ainsi qu’un espace d’exposition temporaire ouvrent en nocturne leurs portes. Un  circuit pédestre qui permet de découvrir des lieux artistiques parfois méconnus.

Le succès de la nuit des musées et des journées du patrimoine démontre l’engouement du public pour l’Art au sens large du terme. Le concept du « Circuit des Têtes de l’Art » consiste à ouvrir les portes des galeries d’art au grand public au delà des horaires habituels et d’offrir ainsi la possibilité de déambulations artistiques. L’accès aux lieux participants est libre, de 18h à 22h00. Artistes et galeristes offrent un cocktail de bienvenue aux curieux qui franchissent leurs portes, une entrée en matière pour échanger et partager impressions et idées. Chaque année, c’est plus de 300 visiteurs qui déambulent de galerie en galerie dans les rues de Rennes, le dépliant à la main.

Une douzaine de et ateliers participent à cette 7e édition : Galerie Divet, rue St Guillaume ; Galerie Louis Rançon, rue de la Visitation ; Atelier-Galerie L’Antre Temps, rue de la Parcheminerie, Atelier 5 Hoche, rue Hoche ; le Choix d’Isa, place Ste Anne ; Librairie Galerie Exercices de Style, 6 rue Victor Hugo ; Atelier Saint Germain, rue de Derval ; Galerie Laute, rue Bertrand ; Galerie Eldo Videl Perdriel, rue st Thomas ; Galerie du Parlement, place du parlement ; Aux Artisans Créateurs, rue des francs bourgeois ; Librairie Le Chercheur d’Art, rue Hoche. Un lieu d’exposition temporaire pour cette soirée : l’Espace Roazhon présentera plusieurs artistes, dont Ivan Sollogoub.

Pratique : un dépliant présentant le plan du circuit et les coordonnées complètes des galeries est à disposition à l’Office de tourisme, au kiosque du Carré Rennais et dans les galeries et ateliers et sur le site internet.

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d’esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom