Il est des années qui marquent… De celles auxquelles on associe immédiatement une référence. Ainsi 1969 fut érotique. Mais qu’a-t-il bien pu se passer en 1988 pour donner son nom à un club de musique live : 1988 Live Club Rennes ? Le sommet Gorbatchev-Reagan ? La naissance du GIEC ? Meu non ! Cette année-là, Roy Haynes est venu jouer au Pym’s ! Souvenirs et perspectives d’un club toujours aussi vivant.

 

Au 1988 Live Club, on est tango, mais aussi funk, électro, jazz, pop, hip et hop !

1988 Live Club rennesAlors, cette année-là la prestation de Roy Haynes, batteur qui accompagna (entre autres) Sarah Vaughan, Sonny Rollins, John Coltrane, Petrucciani, Grapelli… a déclenché l’ardent désir d’offrir aux Rennais une salle dédiée au jazz. De fait, dans la capitale bretonne, l’arbre du rock cache la forêt d’autres musiques.

Sylvain Le Pennec
Sylvain Le Pennec

Avec sa passion et ses réseaux diversifiés, Yann Martin, directeur artistique du 1988, a insufflé une dynamique salutaire à son arrivée en 2012 aux commande du 1988 Live Club situé en plein centre-ville de Rennes sur la place du Colombier à côté des Champs libres. Sylvain Le Pennec, qui l’a rejoint en 2013, tient désormais les manettes de la programmation de ce lieu indépendant et ouvert à tous. Il la présente ainsi :

1988 Live Club programme« On a pris la décision d’ouvrir à toutes les musiques actuelles, car on ressent une immense attente au niveau local, une sorte de troisième voie entre l’Ubu et l’Antipode. L’électro est devenu la vache à lait de tous les festivals. Le hip-hop y figure aussi régulièrement, mais il n’a pas de scène régulière. Idem pour le funk. Or, dans toutes ces catégories, il y a énormément de free-lancers et des collectifs très actifs. Le club 1988 est donc présent pour répondre à leurs besoins. »

1988 Live ClubQui plus est, cet esprit d’ouverture s’étend à bien d’autres cultures : le club accueille aussi bien du théâtre d’improvisation (la Puzzle compagnie se produit un dimanche par mois depuis janvier 2015) que des fous de… tango. « Les milongas avec des musiciens en live – claro que si ! – peuvent durer jusqu’à 3h du mat’. Tout le monde dit que c’est génial, mais le public n’est pas forcément au rendez-vous » regrette Sylvain, qui a en projet un concert de soutien à la milonga. (NDLR : le 1988 Live Club ne reçoit aucune subvention, son travail de soutien à la culture musicale s’opérant uniquement en fonds propres.)

La musique est un vecteur de plaisir autant que de lien social

1988 Live ClubActeur incontournable de la diversité culturelle rennaise, le club 1988 s’associe aux rendez-vous réguliers : Dooing it, I’m from Rennes, Yaouank, Fête de la Bretagne, Bar in Breizh… Bien sûr, il demeure un must de la scène jazz rennaise comme en témoigne la production régulière de soirées ambitieuses. Sylvain Le Pennec se souvient avec émotion des concerts du bluesman Bernard Allison ou de grandes pointures du jazz comme Kelly Lee Evans ou Baptiste Trotignon. « Dans ces circonstances, le prix d’entrée grimpe forcément. Sinon, en temps normal, il reste modeste : entre 5 et 10 € » souligne Sylvain pour qui la musique est un vecteur de plaisir autant que de lien social.

1988 Live Club dance floorRappelons que le 1988 se trouve dans les locaux du night-club le Pym’s qui poursuit ses activités de discothèque. Le mélange des genres entre fêtards et amateurs de musique ne met pas aucune tension ni orage dans l’air contrairement à ce qui se trame entre le jazz et la java dans la chanson de Claude Nougaro. Au contraire, une juxtaposition de goûts dans un respect mutuel autorise des va-et-vient entre joyeux drilles et aficionados.

jam session rennesLe club rennais 1988 joue aussi la carte de la gratuité avec deux propositions : un mercredi par mois, le Rennes Musique club fait découvrir trois groupes émergents ; chaque deuxième jeudi du mois, la jam-session organisée en partenariat avec Fender permet aux musiciens de se frotter à la scène avec des instruments de pros.

équipe 1988 live club
Meryl, Sylvain et Renan font groover les Rennais au 1988 Live Club !

Tout cela ?! Eh bien oui. Avec une équipe, toute petite, mais diablement efficace (Meryl à la communication et Renan comme ingénieur son), Sylvain rend un hommage continu à la reine musique.

1988 Live Club, 27 Place du Colombier, 35000 Rennes
07 86 15 09 89

Site internet
Facebook

Horaires d’ouverture : tous les jours 20h-6h

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom