resurrection, pâque, pâques, chrétiens, jésus-christ,

Sallie Ford aux Trans > De la pop ingénue aux allures de midinettes sixties

Ecrit par Jean-Christophe Collet. Publié le Musique, Rennes, videos

Mots-clés : , , , , , , ,

Publié le 17 novembre 2011 avec Pas de commentaire

En concert aux Trans, Sallie Ford and The sound outside plaira aux fans de pop acidulé et de rock perché. Venant tout droit de Portland, la jeune femme a un faux air de Janis Joplin. Là s’arrête sans doute la comparaison. Elle descendrait plutôt de Little Eva et de Ruth Brown, trempées dans la discographie des Beatles.

 

Accompagnée par trois musiciens aux looks juvéniles et binocleux, Sallie a la bouche d’une pin-up et la voix gospel. Rien de tel pour créer un univers à la mode sixties ou seventies. Sallie Ford, c’est la pop l’air de rien, le rock énergique et la culture de l’insolite musical. On est même parfois dans la musique be-bop.

Avec leur dernier album, Dirty radio, la nostalgie des belles années n’est jamais loin, mais elle est totalement assumée. Elle au service d’une musique efficace et de l’Amérique des reds necks aux couleurs de Nova FM. Bienvenue à OK Chorale teintée de guitares (Jeffrey Munger), de basse et de contrebasse (Tyler Tornfelt et Ford Tennis).

Sallie Ford pourrait créer la surprise aux Trans, emportant le cœur des rockers et la raison des amateurs de pop. Il y a un je-ne-sais-quoi de ludique dans cette formation américaine. On aime sa rythmique, son ambiance so « cool » et ses envolées lyriques à la manière d’une chanteuse oubliée, Carmel. Elle est en concert le 2 décembre, aux Trans, avec ses trois compères.


Articles connexes:

Rennes > Secret Chiefs 3 de retour à l'Antipode | 17 octobre
Rennes > Jean-Julien Lemordant | Le fauve du théâtre…
A Rennes Franck Margerin fait salle comble !
A Rennes le square de Villeneuve dispose d'un sacré coeur
Rennes > Maire et préfet évacués de l'Hôtel de ville
Rennes Salle de la Cité > Un futur en question, un présent à définir
El magnifico au Liberté
Nicolas Ferrand > Un polytechnicien pour la future métropole rennaise
Archives départementales > Toute la lumière doit être faite...
Mein Sohn William (entretien)
L'église Saint-Etienne : un patrimoine encore bien vert
Portes mordelaises : la valorisation va-t-elle enfin aboutir ?
Sous les arcades de la galerie du théâtre, une plaque en l'honneur de Franz Liszt
Au Thabor > A nouveau de l'eau en cascade !
Qui a tué le festival Périscopage ? Casse culturelle ou incompétence ?
Musée de Beaux-Arts, Dessins de la collection Christian et Isabelle Adrien
Transmusicales, la cuvée 2012 s'annonce audacieuse > A suivre…
A l'IFA, I am Cynthia Sinkes : Portraits de femmes à l'honneur
A Rennes, les bouquinistes livrent bataille pour rester place Sainte-Anne
On dirait du Odorico…
A Rennes les 35e TransMusicales 2013 révèlent leurs visuel et quelques artistes
Les trois meilleurs chocolatiers à Rennes !
Le Teknival Trans off 2013 a-t-il volé la palme de la culture alternative aux Transmusicales de Rennes ?
Travelling Rio : présentation côté coulisse d'un parcours international
Cultures, formes, expressions, créativité : Rennes entre 2014 et 2020
Moses se met à table avec la marionnette de Blind Summit Theatre
Municipales Rennes : Nathalie Appéré (PS) et Matthieu Theurier (Verts) en fusion
Michael Lonsdale émeut le Festival Transversales Cinématographiques

A propos de Jean-Christophe Collet

Salut les copains !

Feuilletez les articles de

Commentaires

Il n"y a actuellement pas de commentaire sur Sallie Ford aux Trans > De la pop ingénue aux allures de midinettes sixties. Serez-vous le premier ? Ajoutez votre commentaire ?