Zig Zags + Capsula + Graceful

facebook_event_595897453847126

Zig Zags + Capsula + Graceful, 7 octobre 2015 20:30, Stereolux

Zig Zags (us)

On vous a souvent conté les histoires de la clique Segall, Dwyer, Tim Presley et autres groupes from California qui ont suscité une secousse interplanétaire au sein de la scène garage. Mais on a rarement fait du bruit autour de Zig Zags, pourtant du même tonneau que ces affreux énergumènes aux piles Duracell décidément increvables. Tout ce bordel se déroule donc à Los Angeles (forcément), avec ces trois chevelus qui ont collaboré avec Iggy Pop pour une cover de Betty Davis plutôt fracassante par rapport à l’originale. Parler de saint Ty Segall dans les premières lignes n’était point anodin : les gamins se sont permis le luxe d’avoir le blondin en guise de producteur pour leur premier album éponyme sorti chez In The Red. La cerise sur le gâteau en somme. Je vous entends déjà ruminer dans votre coin le « déjà vu/entendu depuis des lustres » : sortez votre panoplie d’éternel adolescent rebelle et allez donc jeter une oreille à ce petit bijou regorgeant de pépites. Aucune déception à l’horizon.

https://www.facebook.com/pages/Zig-Zags/114037542014925

Capsula (AR/ES)

Originaire d’Argentine et aujourd’hui installé à Bilbao, le trio tire directement son nom du Space Oddity de David Bowie. Le son de ces trois-là est imbibé de l’obscurité tranchante et brute des Stooges, des Cramps et du Velvet Underground, mais avec des raffinements modernes proches du garage des White Stripes et du psychédélisme des Black Angels. Après avoir travaillé avec le vénéré Ivan Julian, ils ont fait appel à Tony Visconti pour la production de leur dernier album. Ils développent une formule batterie/basse/guitare/chant très rock’n’roll, qui entraîne l’auditoire dans une démence surgie d’un temps où l’on trouvait que le rock était à la fois classe, diablement sexuel et terriblement subversif. Sur scène, on sent que les types ne sont pas venus pour trier des lentilles : on les compare à “des animaux sexy, dispersant autour d’eux la lumière et la folie des ruelles de grandes villes d’Amérique latine”. Tout un programme…

http://www.capsulacapsula.com/

Graceful (Nantes)

Formé en 2013, avec du punk garage au bord de la crise cardiaque et des riffs stoner en guise de bouffées d’oxygène, les Nantais de Graceful font transpirer partout où ils passent. Pas étonnant quand on se penche sur leurs influences, parmi lesquelles on retrouve The Hives, Truckfighters ou Queens of the Stone Age… Ces deux dernières années, le quartet s’est forgé une solide expérience scénique. Lauréat du tremplin Jeunes talents 2014 de la ville d’Orvault, le groupe est aussi retenu pour le dispositif MAD 2015.

https://www.facebook.com/Gracefultheband

Carte Stereolux : 8€
Prévente : 12.60€
Guichet : 13€

Zig Zags + Capsula + Graceful was last modified: septembre 27th, 2015 by Unidivers Mag
@Stereolux Nantes