WHITE LIES au Trabendo

facebook_event_405402106296938

WHITE LIES au Trabendo, 15 octobre 2016 20:00, Le Trabendo

Trio composé du chanteur et guitariste Harry McVeigh, du batteur Jack Lawrence-Brown et du bassiste Charles Cave, l’histoire de White Lies est avant tout une épopée adolescente. Commencée dans le quartier londonien d’Ealing, l’aventure est le fait de quelques collégiens ayant usé leurs fonds de culotte sur les bancs de la même public school. Fans de punk, de britpop et de new wave, élevés dans le culte de Depeche Mode, de Soft Cell et de The The, le trio se baptise Fear of Flying et, après quelques années de répétitions, enregistre deux disques au format vinyle, « Routemaster » et « Three’s A Crowd ».

C’est d’ailleurs par ce biais que Fear of Flying annonce son sabordement au profit de White Lies, un groupe… qui est exactement le même avec un nouveau patronyme. Si le style est grosso modo le même, il revient plutôt vers une new wave assez classique, alors que « Three’s a Crowd » s’orientait plutôt vers un punk mâtiné de pop.

Deux premiers titres, « Unfinished business » et « Death » leur permettent de faire leurs premières télés et de s’imposer à la radio avec des rythmes qui rappellent fortement les années 1980. Plusieurs festivals accueillent le trio qui se produit aux côtés de Glasvegas ou Amazing Baby, obtenant de fait la reconnaissance du milieu rock.

En 2008 sort un premier EP au format CD reprenant tous leurs titres sortis sur vinyle plus quelques inédits. Ce n’est qu’en janvier 2009 que sort To Lose My Life Or Lose My Love (généralement simplifié en To Lose My Life…), leur premier album complet après qu’un premier clip vidéo ait été dévoilé sur le site MySpace du groupe. Jugés plus que prometteurs par la presse britannique, les White Lies sont dans les startings-blocks pour remettre la new wave indie au goût du jour.

Sorti en janvier 2011, leur deuxième album “Ritual” remporta un beau succès critique et public également. A la fin de cette même année, le groupe jouait sold-out à la Weremba Arena, ou en tête d’affiche au chapiteau NME/Radio 1 du Reading Festival.

“Big TV”, le nouvel album de White Lies, est sorti le 12 août 2013.
Produit par Ed Buller et mixé par Mark “Spike” Stent, il a été enregistré aux studios d’ICP à Bruxelles en Belgique.

Site du groupe : http://whitelies.com

Ouverture de la billetterie le 01/07; 11h sur les réseaux Digitick et Fnac Spectacles

WHITE LIES au Trabendo was last modified: septembre 3rd, 2016 by Rennes
@Alias Production Paris