Séance d’ouverture du festival Images mouvementées

facebook_event_636952146478234

Séance d’ouverture du festival Images mouvementées, 30 septembre 2016 20:00, Images mouvementées, festival de cinéma

Vendredi 30 septembre 2016 à 20h

Séance d’ouverture du festival de cinéma d’Attac Images mouvementées – 14e édition : “La dé-fête du travail”

“Workin’progress” (court-métrage)
de Gabriel Garcia, Ben Fligans, Benjamin Flinois, Geordie Vandendaele – Film d’animation, France, 2004, 4mn17
Un bon ouvrier ne travaille jamais seul. L’union fait la force… jusqu’à ce que la chaîne se brise !

“C’est quoi ce travail ?”
de Luc Joulé et Sébastien Jousse – Documentaire, France, 2015, 100 minutes
Ils sont au travail. Les salariés de l’usine PSA Peugeot Citroën de Saint-Ouen qui produit 800.000 pièces d’automobile par jour et le compositeur Nicolas Frize dont la création musicale s’invente au cœur des ateliers.
Chacun à sa manière, ils disent leur travail. Chacun à sa manière, ils posent la question : alors, c’est quoi le travail ?

Projection suivie d’un débat : “Je travaille donc je suis ?”
Avec Danièle Linhart, sociologue du travail, directrice de recherches émérite au CNRS, membre du laboratoire GTM-CRESPPA (CNRS- Paris 8 et Paris 10), un représentant du festival « Filmer le travail » et Sébastien Jousse, l’un des réalisateurs du film “C’est quoi ce travail ?”
En ancien français, le mot « travail » signifie « tourment, souffrance » (il vient du terme latin « tripalium » qui désigne un instrument de torture). Aujourd’hui, lorsqu’on parle de travail, on entend généralement une activité professionnelle, rémunérée, un emploi qui occupe l’essentiel de notre temps. À moins d’être né riche, on y serait tous condamnés. Est-ce là notre condition d’être humain, d’aller tous les matins « au chagrin » ? Le travail serait la condition de notre dignité et on lui donne une telle importance que notre profession définit l’essentiel de notre identité : « qu’est-ce que tu fais dans la vie ? ». Pourtant le travail a de moins en moins de sens, tandis que des activités socialement utiles ne sont pas reconnues simplement parce qu’elles n’ont pas de « valeur marchande ». Cette conception sacralisée du travail a-t-elle encore un sens ? Il est temps de s’interroger.

La 14e édition du festival de cinéma d’Attac « Images mouvementées » aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2016 au cinéma 5 Caumartin (101, rue St Lazare, Paris 9e) autour du thème : « La dé-fête du travail »

Toutes les infos sur le site : http://imagesmouvementees.fr/

Cinéma 5 Caumartin
101 rue St Lazare
Paris 9e

Tarif unique : 7,50 euros
Carte 6 séances : 36,90 euros (non nominative – plusieurs places utilisables pour une même séance – valable 6 mois dans les 3 cinémas : 5 Caumartin, 7 Parnassiens, Le Lincoln)
Tarif groupe (à partir de 12 personnes) et scolaires : 6 euros

Séance d’ouverture du festival Images mouvementées was last modified: septembre 5th, 2016 by Rennes
@Images mouvementées, festival de cinéma Paris