Rencontre et dédicace de Macha Méril

facebook_event_615057821968621

Rencontre et dédicace de Macha Méril, 19 avril 2016 18:00,

La librairie Le Failler a le plaisir de vous inviter à une rencontre et une dédicace de Macha Méril, le Mardi 19 Avril à 18h. L’événement se déroulera à l’Espace Ouest-France, à l’occasion de la sortie de son ouvrage «Arithmétique de la chair» paru aux Editions Flammarion.

L’auteure : De son vrai nom Maria-Magdalena Wladimirovna Gagarina, Macha Méril naît en 1940, avec le rang de princesse, de l’union de Marie Vsevolodovna Bielskaïa, issue de la noblesse ukrainienne, et du prince Wladimir Anatolievitch Gagarine, tous deux exilés avec leurs familles sur la Côte d’Azur après la Révolution de 1917.
Macha Méril entre à l’école du Théâtre national populaire, suivre les cours d’art dramatique de Charles Dullin et se consacre à la carrière de comédienne.
En 1959, Macha Méril commence sa carrière cinématographique avec le second rôle marquant d’Yvette dans « La Main chaude », première réalisation de Gérard Oury. Installée à New York, elle est élève à l’Actors Studio de 1960 à 1962. Après quelques téléfilms américains et un long-métrage, « Mercredi soir, 9h » de Daniel Mann, elle revient en France et devient une des actrices de la Nouvelle Vague. Jean-Luc Godard lui offre, en 1964, le rôle principal de son huitième long métrage, « Une femme mariée », qui lance sa carrière.
Après des rôles, dans « Belle de jour » de Luis Bunuel (1966), « Nous ne vieillirons pas ensemble » de Maurice Pialat (1972), « Beau-père » de Bertrand Blier (1981), « Les Uns et les Autres » de Claude Lelouch (1981), « Le Grand Carnaval d’Alexandre » Arcady (1983) ou encore « La Vouivre » de Georges Wilson (1989), Macha Méril privilégie le théâtre et les dramatiques télévisées.
En 2005, elle reçoit le Prix Reconnaissance des cinéphiles pour l’ensemble de sa carrière décerné à Puget-Théniers (Alpes-Maritimes) par l’association Souvenance de cinéphiles.
Sociétaire de l’émission Les Grosses Têtes, elle participe de manière aléatoire à l’émission Ça balance à Paris en tant que chroniqueuse culture.

L’ouvrage : Bettina qui ne vit que pour les chiffres et qui n’a pas d’homme dans sa vie, ne souffre pas de la solitude. Elle commence à grossir mais n’en est pas malheureuse. Elle participe un jour à un concours télévisé de calcul mental, sous le pseudonyme de soeur Isolde. Elle devient une icône et le producteur tombe sous son charme. Tout les sépare mais une relation amoureuse se noue entre eux.

Rencontre et dédicace de Macha Méril was last modified: avril 16th, 2016 by Rennes
@Librairie Le Failler