L’Ombra, opéra de chambre de Ugo Bottacchiari

festival

L’Ombra, opéra de chambre de Ugo Bottacchiari, 17 août 2016 20:30, Sous chapiteau – ruelle de l’Église – Cheverny

Laissons pour un instant les fastes des jardins, les lignes des allées et courons au verger.
Derrière les branches des noyers se dessine au loin la toile d’un chapiteau. Ce soir pas de trapèze, pas de lion ni de clown, c’est d’autres personnages qui prendront possession de cette scène éphémère.
Quelques 12 musiciens, 4 choristes, 2 chanteurs, pour un opéra de chambre aux accents italiens.
A l’horizon, le château veille; l’ombre de Moulinsart s’invite dans le tableau.

“Wolfango, est un étudiant sans âge. Il erre dans sa petite chambre, parmi les livres innombrables et leur savoir désuet. Il médite amèrement sur les temps sombres de son existence. Il se remémore son amour de jeunesse déchu lorsque soudain le spectre mystérieux d’une silhouette de femme vient interrompre ses souvenirs. Le vrai songe peut alors commencer et avec lui le voyage intérieur qui mène ce couple étrange à travers leurs regrets jusqu’à l’acceptation de l’inéluctabilité, de l’Amor Fati”

L’Ombra, œuvre du compositeur italien Ugo Bottachiari offre énormément d’avantages, tant pour sa logistique « légère » qu’en termes de médiation vis-à-vis du public.
Elle met en scène deux personnages solistes ainsi qu’un quatuor vocal féminin. Afin de renforcer l’aspect « opéra de chambre » nous avons commandé une réduction de la partition symphonique pour un orchestre de douze musiciens.
Mobile, entièrement surtitré et d’un format de cinquante minutes, l’Ombra est l’occasion de faire découvrir la musique opératique en allant au-devant d’un public différent de celui qui fréquente habituellement les grandes salles d’opéra.

Cécile Houillon, soprano : l’Ombra
Louis Zaitounn, ténor : Wolfango
Antoine Rebstein : direction
Luc Birraux, mise en scène
Élise Touret, scénographie
Valentine Michaud, costume.

Raluca Joandrea, choriste
Ji Youn Foucher, choriste

Alexis Rousseau et Zala Rek, violon
Perrine Guillemot, alto
Morgane de Lafforest, violoncelle
Antoine Sanchez, contrebasse
Laura Sandrin, flûte
Sylvain Devaux, hautbois
Marie Wacquez, clarinette
Médéric Debacq, basson
Cécile Bugner, cor
Julien Pellegrini, percussions
Ben Cruchley, piano

Durée : 55 minutes.

L’Ombra, opéra de chambre de Ugo Bottacchiari was last modified: juillet 29th, 2016 by Festivals 2016
@Festival Va Jouer Dehors