Les Femmes S’en Mêlent : Françoiz Breut + Shilpa Ray + Gwenno

facebook_event_1159745294055154

Les Femmes S’en Mêlent : Françoiz Breut + Shilpa Ray + Gwenno, 23 mars 2016 20:30, Stereolux

FRANÇOIZ BREUT (FR)

C’est à Bristol, cité débonnaire et patrie du trip-hop, que Françoiz Breut s’en est allée enregistrer son sixième album en compagnie d’Adrian Utley, qui connaît bien la ville puisqu’il est le guitariste de Portishead. Il s’agit pour la Bruxelloise d’adoption d’un véritable retour sous les projecteurs, la parution dudit album venant parmi diverses collaborations scéniques et de studio, et la réédition, pour ses dix ans, d’Une saison volée, agrémentée de reprises signées Mansfield.TYA, Midget ! ou encore Mièle. Celle que l’on connaît pour son univers de chansons ciselées, tout en caressantes demi-teintes et en songeuse mélancolie, avait cependant esquissé d’autres chemins avec La Chirurgie des sentiments, son précédent album, à ce jour le plus lumineux et serein. Il semblerait que l’escapade bristolienne procède de la même envie de casser les cadres, de laisser libre cours à l’imprévu, de se laisser surprendre – de ce point de vue, les cieux fluctuants d’outre-Manche ont dû lui être d’une véritable inspiration…

http://www.francoizbreut.be

SHILPA RAY (US)

Elle possède tout ce qui fait les artistes d’exception : un talent inné d’écriture et de composition ; un charisme imposant qui en fait une performeuse hors pair ; une voix d’une rare expressivité, tour à tour limpide, fielleuse, enragée ; un tempérament surtout, avec ce quelque chose de sauvage, de revêche, de forcené presque tant l’énergie qu’elle déploie semble irrésistible (dans ce sens, il y a du Lydia Lunch en elle). La demoiselle, en outre, est (déjà) un vétéran de la scène musicale de Brooklyn, a monté plusieurs groupes (Beat the devil, obédience aux Cramps, et Shilpa Ray and her Happy Hookers, avec lesquels elle continue de jouer) avant de se lancer en solo, avec la complicité bienveillante de Nick Cave qui la fait tourner avec ses Bad Seeds et lui ouvre les portes de son label pour la sortie d’un premier album sulfureux, Last Year’s Savage. Rien d’étonnant lorsqu’on réalise qu’elle partage avec le génial crooner australien le goût d’un romantisme noir et âpre, des obsessions de mort, de sexe et de chairs, des impulsions tempétueuses. Ballades amères, garage teigneux ou brûlots rock, la New-Yorkaise est à l’aise partout, armée d’un humour délicieusement sardonique et de son harmonium, qui donne à ses compositions des airs de cabaret bringuebalant.

http://www.shilparay.net

GWENNO (PAYS DE GALLES)

Il y a presque dix ans on découvrait la voix de la Galloise Gwenno sans vraiment le savoir : la demoiselle chantait au sein des Pipettes. La formation de Brighton ressuscitait la pop à l’ancienne d’antiques girls bands comme les Ronettes. Dans un tout autre registre, la chanteuse dévoile désormais un premier album solo qui la voit quitter les refrains sixties et les chœurs girly pour leur préférer une pop atmosphérique et mélancolique, très arrangée, qui devrait percer le cœur des amoureux d’autres formations à demoiselles douées comme Broadcast ou Stereolab. Son album s’intitule Y dydd Olaf, soit The Last Day en gallois. Il a été inspiré par un roman de science-fiction du même nom, écrit par un certain Owain Owain. Toutes les chansons, sauf une, sont interprétées dans la langue maternelle de Gwenno. Ce qui n’empêche pas la chose de nous parler, vraiment.

https://www.facebook.com/Gwennomusic

Carte Stereolux : 8€
Prévente : 12,60€
Guichet : 13€

Les Femmes S’en Mêlent : Françoiz Breut + Shilpa Ray + Gwenno was last modified: février 12th, 2016 by Nantes
@Stereolux Nantes