Journées du Patrimoine : Faustino, Roeskens et Tixador. Sur des territoires fluides

journée du patrimoine 2016

Journées du Patrimoine : Faustino, Roeskens et Tixador. Sur des territoires fluides, 17 septembre 2016 14:00, La Maréchalerie

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, La Maréchalerie ouvre ses portes pour l’exposition :
“Didier Fiuza Faustino, Till Roeskens, Laurent Tixador. Sur des territoires fluides.”

Réunissant vidéos, sculptures, installation et performances, l’exposition donne à voir des expériences nourries du monde, de l’utopie, du paysage, de la ville et de ses emblèmes.

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016
Ouverture de l’exposition de 14h à 18h
Visites commentées gratuites à 15h
Entrée libre sans réservation

***
Didier Fiuza Faustino aborde les rapports complexes entre le corps humain et l’habitat qui l’entoure, de manière « construite ». Créateurs d’œuvres plastiques mais aussi d’architectures, il œuvre à la frontière entre ces deux disciplines et présente à La Maréchalerie une sculpture invitant à repenser l’ordre imposé.

Till Roeskens appartient à la famille des artistes-explorateurs. Ce qu’il ramène de ses errances, que ce soit sous la forme d’un livre ou d’un film vidéo, se veut une invitation à l’exercice du regard.

Laurent Tixador se confronte quant à lui au paysage et au territoire de manière extrême et directe. Ses œuvres traitent de l’exploration d’un territoire comme d’une performance en elle-même et donnent à voir ensuite les traces photographiques, filmiques et des objets fabriqués ou récupérés lors de ces « périples ».

“L’exposition Didier Fiuza Faustino, Till Roeskens, Laurent Tixador. Sur des territoires fluides.” se propose de livrer trois regards (d’artistes) engagés – politiquement et/ou physiquement – d’« un questionnement permanent sur ce qu’il est possible de saisir de l’infinie complexité du monde ».

Journées du Patrimoine : Faustino, Roeskens et Tixador. Sur des territoires fluides was last modified: septembre 14th, 2016 by Rennes
@La Maréchalerie – centre d’art contemporain de l’énsa-v