Inauguration de l’église Saint-Jacques-de-la-Lande (Quartier de la Morinais)

église saint-jaques

Inauguration de l’église Saint-Jacques-de-la-Lande (Quartier de la Morinais), 28 novembre 2015 11:00, Église Saint-Jacques Saint-Jacques-de-la-Lande quartier de la Morinais

Inauguration de l’église Saint-Jacques (Quartier de la Morinais Saint-Jacques-de-la-Lande) le 28 novembre 2015 à 11h.

Fin 2008, Monseigneur Pierre d’ORNELLAS, Archevêque de Rennes a souhaité initié un projet de nouvelle église Saint-Jacques dans le nouveau quartier de La Morinais, sur la commune de Saint-Jacques-de-la-Lande. Ce quartier évolue aujourd’hui en devenant le nouveau centre-ville avec la construction du nouvel Hôtel de Ville, d’une école et de nombreux commerces. L’implantation de l’église a ensuite été envisagée au regard de l’histoire des lieux pour rejoindre le centre du quartier, à proximité du manoir du Haut-Bois et des vestiges de sa chapelle et d’anciennes douves seigneuriales devenu aujourd’hui un plan d’eau qui sera aménagé.

L’édifice s’élèvera à 12 mètres de hauteur et sera particulièrement reconnaissable à sa par- tie circulaire dominée par une coupole rappelant l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem. La vue du ciel offre une représentation simplifiée du Christ ressuscité avec une croix ansée aux formes généreuses d’un homme prêt à se tenir debout. A l’intérieur, l’église sera organisée sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée sera composé d’une salle de 80 m2, d’un bureau, d’une espace d’accueil et d’une cuisine, offrant une in- frastructure propice aux échanges, réunions, rencontres et animations paroissiales, mais aussi plus largement de quartier. L’étage, quant à lui, est réservé à la célébration et à la prière. La lumière y sera omniprésente par la prédominance de la couleur blanche sur les murs recouverts d’un lambris en marbre blanc qui se déclinera également sur le sol. Les lignes épurées inviteront au recueillement et à la prière dans cette « chambre haute » cir- culaire pouvant accueillir jusqu’à 120 personnes. Plus généralement, l’édifice exprimera une architecture imaginative et d’exception avec ses lignes pures, sa simplicité et le choix des matériaux. L’artiste n’hésite pas à parler d’une œuvre épurée qui doit être explorée. 
L’ARTISTE : ALVARO SIZA 

Né en 1933 à Matosinhos (Nord du Portugal), Siza est diplômé de l’École supérieure des beaux-arts de Porto en 1955, où il suit un enseignement sur la peinture, la sculpture et l’architecture. Les dessins, paysages, por- traits et carnets de voyages lui permettent de développer sa capacité à voir, outil de l’architecte. Siza devient l’élève de Fernando Távora, puis il collabore avec son agence entre 1955 et 1958 où il obtient deux importants projets à sa propre charge : la piscine dans la Quinta da Conceição (1958) et le salon de thé, le Boa Nova à Leça da Palmeira (1958-1963). Ces premiers projets montrent la capacité caractéristique de Siza à intégrer ses créations avec les qualités distinctes de leur environnement. Il collabore avec Eduardo Souto de Moura, sur le pavillon du Portugal de l’Expo ‘98 à Lisbonne et à l’Expo 2000 à Hanovre, ainsi que sur le pavillon d’architecture de la Serpentine Gallery de 2005. De renommée inter- nationale, Siza participe à de nombreuses conférences et séminaires à travers l’Europe, en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’au Japon. Il a été invité à enseigner à l’École polytechnique de Lausanne, l’université de Pennsylvanie, l’université des Andes de Bogota, et à l’université Harvard Graduate School of Design de Kenzo Tange tout en continuant d’enseigner à l’École d’architec- ture de l’université de Porto. Il fait partie de l’École de Porto, qui, avec Carlos Ramos et Fernando Távora, est à l’origine du courant appelé par l’historien de l’architecture Kenneth Frampton le « régionalisme critique ». Ils définiront l’identité architecturale portugaise en considérant que « La tradition est un enjeu pour l’innovation ». Sensible aux paysages, à la topographie, aux agence- ments spatiaux, Alvaro Siza poursuit dans ses différentes réalisations une ré- flexion esthétique très élaborée, par le moyen du dessin il invente le lieu qu’il représente, pour voir ce que le plan et la coupe ne lui disent pas. Il lui arrive de refuser des projets parce qu’il pense que les conditions ne sont pas réunies pour les réaliser correctement.

Coût de l’église : 2 500 000€ Honoraires : 400 000€ Logement du prêtre : 150 000€ Total : 3 050 000€ Financement Produit de la vente d’une église désaffectée : 1 200 000€ Réserves du diocèse de Rennes : 900 000€ Vente de vieux presbytères et de biens immobiliers : 500 000€ Mécénat d’entreprise : 450 000€ Total : 3 050 000€ .

Inauguration de l’église Saint-Jacques-de-la-Lande (Quartier de la Morinais) was last modified: novembre 23rd, 2015 by Rennes
@Eglise catholique en Ille et Vilaine Saint-Jacques-de-la-Lande