Groupe de travail attractivité de la ville nocturne

Groupe de travail attractivité de la ville nocturne, 3 juillet 2015,

PERMETTRE À CHACUN DE VIVRE LA NUIT COMME IL LE SOUHAITE : DORMIR, SORTIR, TRAVAILLER… TEL EST L’OBJET DE LA CHARTE RENNAISE DE LA VIE NOCTURNE. APRÈS UN PREMIER DOCUMENT, ADOPTÉ EN 2009, DEPUIS AVRIL 2015, L’ÉLABORATION D’UNE NOUVELLE CHARTE EST AU CŒUR DES DÉBATS D’UNE CENTAINE DE PERSONNES. PARTENAIRES ET HABITANTS Y SONT LES BIENVENUS.

Le dispositif Noz’Ambules – Photo C.Simonato
La Charte de la vie nocturne, adoptée en 2009, actuellement en vigueur fixait des objectifs de partage de l’espace public et de prévention par le développement d’actions partenariales autour des axes suivants :

prévention des conduites à risques (de Noz’ambule à la présence de Prév’enVille sur les temps festifs…)
engagements réciproques entre les exploitants des débits de boissons et les pouvoirs publics
coordination des forces de sécurité et de vidéo-protection.
La démarche et le calendrier

Vendredi 10 avril 2015, la Ville de Rennes a lancé le travail d’actualisation de sa Charte de la vie nocturne. Cette démarche rassemble une centaine d’acteurs, mobilisés pour participer à l’écriture de la nouvelle Charte.

Avril 2015 : Première assemblée plénière : information sur le bilan 2009-2015 et validation de la méthode d’élaboration de la nouvelle Charte. (Télécharger le compte rendu en bas de page).
Mai à octobre 2015 : Réflexion et propositions collectives dans les groupes de travail. Ces groupes de travail sont ouverts aux acteurs de la vie nocturne et aux citoyens. Les groupes rendront leurs propositions en octobre 2015. Leurs travaux seront intégrés au projet de Charte.
Octobre à décembre 2015 : Travail de synthèse du groupe restreint et rédaction de la Charte.
Janvier 2016 : Présentation du projet de Charte en deuxième assemblée plénière puis validation par le conseil municipal et signature.
La Charte de la vie nocturne actualisée devrait par exemple proposer une nouvelle collaboration avec les établissements de nuit portant tant sur leur fonctionnement que sur les relations qu’ils entretiennent avec les riverains. La coordination du contrôle exercé conjointement par les polices municipale et nationale, mais aussi les actions de médiation et de prévention sur les conduites à risque pourront se développer.

Les participants

L’ensemble des acteurs concernés par le monde de la nuit sont autour de la table : services de la Ville et de la Métropole, Préfecture, Région, Département, Tribunal de Grande Instance, Police nationale, Agence régionale de Santé, Service départemental d’incendie et de secours, Centre hospitalier universitaire, universités, lycées, acteurs associatifs, de santé, de sécurité, de prévention, acteurs culturels, acteurs jeunesse, acteurs économiques.
Les habitants, riverains ou non, jeunes ou non sont attendus. Il est possible de participer aux différents groupes de travail dont les travaux alimenteront la nouvelle Charte.

Les 4 groupes de travail

Groupe de travail A : interventions sur l’espace public Interconnaissance des acteurs de sécurité et de prévention, coordination des actions des polices avec celles de Noz’ambules, d’Unis Cité sur l’espace public, développement de nouvelles actions… Sensibilisation au civisme sur l’espace public, respect des lieux et des autres, réduction des nuisances, nouvelles formes d’implication des jeunes…
Inscrivez-vous en ligne au groupe de travail A
Groupe de travail B : prévention des risques
Prévention en amont avec des jeunes, des étudiants, des universités, des écoles, des parents… Prévention en milieu festif : avec des acteurs culturels, des bars et des discothèques.
Inscrivez-vous en ligne au groupe de travail B
Groupe de travail C : réglementation et médiation
La règlementation existante, les responsabilités de l’organisateur, la régulation de la vente d’alcool, la médiation bars-riverains…
Inscrivez-vous au groupe de travail C
Groupe de travail D : attractivité de la ville nocturne
L’attractivité de Rennes à travers son offre culturelle et touristique nocturne, présence de la culture dans les bars, détournement de lieux, ouvertures décalées d’équipements, soirées alternatives… Les espaces pour profiter sereinement de la fête à Rennes : gestion de l’occupation des lieux existants, nouveaux lieux, mobilité entre les lieux, les quartiers et les communes…
Inscrivez-vous en ligne au groupe de travail D

Groupe de travail attractivité de la ville nocturne was last modified: juillet 2nd, 2015 by Unidivers Mag
@