Festival SOY : Cate Le Bon / Sister Iodine / Guili Guili Goulag

facebook_event_1067636503344412

Festival SOY : Cate Le Bon / Sister Iodine / Guili Guili Goulag, 26 octobre 2016 20:00, Les Ateliers de Bitche

Festival SOY 14 présente : 17 € / 20 €

CATE LE BON
(Psych-­folk // Drag City / Turnstile // Grande­-Bretagne)

Compagne de route de Tim Presley (en live avec White Fence, sur disque avec Drinks), la Galloise expérimente : du folk­rock sixties de Mug Museum au patchwork brinquebalant de Crab Day, son dernier disque. Jeu de guitare atypique, synthés en boucle, saxophone et voix fantomatique surgissant des profondeurs comme des hauteurs, constituent un collage accidenté dont émergent des figures mélodiques à la bizarrerie attachante. Sur son visa américain, rien de surprenant : « alien with extraordinary abilities ».
http://www.catelebon.com

GUILI GUILI GOULAG
(Post Punk – France / Belgique – Et Mon Cul C’est Du Tofu)

Ce trio franco-belge à l’instrumentation peu commune – harpe celtique amplifiée, basse distordue, batterie, et voix scandée/chantée à travers la cellule de la harpe – se promène entre influences punk et mélodies primitives, saturation et déstructuration.
Leur musique, surtout en concert, appelle à la transe, à la danse, comme une messe vaudoue ou quelque culte étrange.
http://www.guiliguiligoulag.com

SISTER IODINE
(Rock expérimental // Editions Mego // France)

Groupe de rock expérimental français pionnier formé par Lionel Fernandez, Erik Minkkinen et Nicolas Mazet à l’orée des années 90, Sister Iodine est né sur les cendres de la no­wave, dont ils ont gardé l’énergie sauvage, collisionné à leur amour primitif du bruit et aux explosions des musiques free.
Ils comptent parmi leurs fans Lee Ranaldo de Sonic Youth, qui les a invités à jouer lors de soirées autour de l’exposition Sensational Fix à Saint­-Nazaire en 2008.
http://www.sister-iodine.net

VITAS GUERULAITIS
(Dada Kraut-Punk // Cheap Satanism // France / Belgique)

Trio français exilé en Belgique (batterie/claviers/guitare et chants) dont le nom honore, non sans irrévérence, Vitas Gerulaitis, l’un des plus flamboyants joueurs de l’histoire du tennis : fêtard invétéré et playboy des courts.
Leur album Le Tigre, alliage précieux de punk dadaïste – pour l’absurde et l’utilisation d’une langue inventée – et de kautrock kaléidoscopique – pour les rythmiques motoriques – a été enregistré par Etienne Foyer (The ex, Deerhoof) aux Ateliers Claus à Bruxelles.
http://www.vitasguerulaitis.org

Festival SOY : Cate Le Bon / Sister Iodine / Guili Guili Goulag was last modified: octobre 2nd, 2016 by Festivals 2016
@Festival SOY