FABRIQUE’ON: XS vs XXL

facebook_event_150516748624033

FABRIQUE’ON: XS vs XXL, 9 octobre 2015 18:00, La Fabrique – Laboratoire(s) Artistique(s)

Un événement collectif proposé par Mire, Apo33, Trempolino et Stereolux pour fêter la rentrée à La Fabrique Ile de Nantes. De performances intimistes, à la projection de films en passant par une déambulation musicale ou un concert quadriphonique, Fabrique’On investit tous les lieux de La Fabrique ainsi que les Nefs pour cette seconde édition. Fabriquons ensemble !

18 h 00 > 00 h 00 : PLATEFORME INTERMEDIA
ANTCINEMA (Ameisenkino)
de Johann Lurf (Aut)
Installation 16 mm – en boucle – 2009
Une boucle de film 16 mm passe au travers d’un projecteur dont l’objectif a été renversé. Avec cee installation, Johann Lurf propose aux spectateurs une image brillante mais minuscule (6×4 mm), plus petite que l’image de la pellicule elle-même. En passant un doigt devant le faisceau de lumière, on voit une foule de gens apparaître sur ce qui est sûrement le plus petit écran de cinéma du monde.
Proposé par APO33

18 h 30 > 21 h 30: TREMPOLINO (dans différents endroits du bâtiment)
SMALL SYSTEM
Plusieurs mini-concerts-performances en solo, en duo sont proposés dans les lieux insolites de Trempolino. Les musiciens
jouent avec les formes et les espaces (ascenseur, terrasse, escalier…).
Proposé par Trempolino

20 h 00 > 20 h 45 : STEREOLUX / SALLE MAXI
ORGONE VS LES TAMBOURS DU BURUNDI
Orgone est une énergie hypothétique découverte par le psychanalyste Wilhelm Reich et reprise dans plusieurs livres du
romancier William Burroughs. Orgone est également un espace dédié à l’interprétation de pièces de percussions contemporaines à la limite du genre ; un ensemble composé principalement d’amateurs et constamment ouvert à tous types de percussionnistes ayant un intérêt à jouer en groupe de la percussion expérimentale et prêts à interpréter des partitions
graphiques ou à suivre une direction avec des modes de jeu particuliers.
Ikiyago Legacy, Les Tambours du Burundi : c’est sans doute l’un des plus beaux spectacles de percussions qui peut se voir et s’entendre actuellement. Les Tambours du Burundi sont devenus les représentants de la musique percussive africaine et
festive où le tambour a tout pouvoir. Habillés de blanc, de rouge et de vert, les douze percussionnistes arrivent sur scène,
leurs énormes tambours au-dessus de la tête. Le concert est alors une suite haute en couleur de baements étourdissants,
de sauts, de danses, de rires, de mimes et d’explosions de joie.
Proposé par Mire.

21 h 00 > 21 h 30: PARVIS (entre Trempolino et Stereolux)
DANS LE LABYRINTHE
de Roman Kroitor, Colin Low et Hugh O’Connor
Projection – 21 min – 1967
Composé d’images tournées à travers le monde (jungle africaine, magasin Goum à Moscou, funérailles de Winston
Churchill à Londres, entre autres), ce film méditatif est inspiré de la thématique « Terre des hommes » de l’Exposition universelle de 1967, pour laquelle il a été conçu. Initialement réalisée en pellicule 35 mm et multi-écrans (cinq projections simultanées disposées en croix), cee prouesse technique de l’époque préfigurait le système IMAX, inventé conjointement, quelques années plus tard, par le même Roman Kroitor.
Proposé par Mire.

21 h 30 > 22 h 00: LES NEFS – Déambulation
LES TAMBOURS DU BURUNDI

22 h 00 > 23 h 15: LES NEFS
LA COLONIE DE VACANCES (PAPIER TIGRE, ELECTRIC ELECTRIC, PNEU ET MARVIN)
Au départ tournée commune des quatre groupes en version joyeuse camaraderie, c’est une invitation atypique d’un
festival de les faire jouer aux quatres coins du lieu qu’est née l’idée de jouer en simultané à 11 musiciens. Ce premier
test a transformé «La Colonie de Vacances» en un dispositif de sound system quadriphonique qui place le public au centre des quatre scènes et d’un match de ping-pong sonique à deux, trois ou quatre équipes, où les groupes se rejoignent, se liguent, se séparent, se retrouvent…. Une expérience noise résolument nouvelle.
Proposé par Stereolux

23 h 30 STEREOLUX / SALLE MAXI
Moritz Simon Geist
SONIC ROBOT
Après le projet MR808 présenté à Scopitone 2012, l’artiste berlinois revient avec ce live électro, joué à l’aide d’instruments
et machines détournées de leur usage habituel : disques durs, moteurs pas à pas, mécanismes créés à l’aide d’imprimantes 3D… Évoquant autant le circuit bending que la culture du « do it yourself », il fait de cet étrange laboratoire miniature, une performance décalée et jubilatoire.
Proposé par Stereolux

FABRIQUE’ON: XS vs XXL was last modified: septembre 13th, 2015 by Unidivers Mag
@Trempolino Nantes Nantes