Avant-première du film DRUMMING BONES

DRUMMING BONES film

Avant-première du film DRUMMING BONES, 4 juillet 2015 11:00,

DRUMMING BONES Un film d’Etienne Cadoret 2015 – Court-métrage – 18’30” Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

 

Henri, trente ans, musicien dans un groupe de rock, arrive à un moment de rupture.

Une coproduction Mille et Une Films, Méroé Films, Tébéo, TébéSud et TVR L’officiel.
Avec le soutien de la Région Bretagne, du Conseil départemental du Finistère et du CNC – Centre national du cinéma et de l’image animée.

2015 • Court-métrage • 18’30”

scénario Etienne Cadoret, Sonia Larue • réalisateur Etienne Cadoret • chef opérateur Raul Fernandez • ingénieur du son Pierre-Albert Vivet • musique originale David Gallou, Nicolas Marquer-Flot, Sylvain Bodiguel

avec Yoan Charles, Julie Duchaussoy, Baptiste Roussillon, Camille Kerdellant

Après avoir, depuis 8 ans, critiqué (bien aidé par le Docteur Moreau) et souvent descendu le cinéma des autres dans Le cinéma est mort, émission nécrophilesur Canal B, Etienne Cadoret a décidé de montrer l’exemple à tous ces cons. Et non, il ne parle pas de lui à la troisième personne. Quoique. Vous croyez ?

Il a donc écrit un court-métrage, qui sera génial, évidemment. C’est l’histoire d’Henri, trente ans, batteur dans un groupe de noise/mathrock qui arrive à un moment de rupture : il va renoncer à sa passion.

Grâce au talent de l’auteur et au soutien de producteurs, Gilles Padovani et Adeline Le Dantec pour la société .Mille et Une. Films, en coproduction avec Méroé Films, nous avons obtenu des aides de la Région Bretagne, du Département du Finistère du Cosip et du groupement des chaînes locales bretonnes.

Ça en jette un max mais malgré tout ça, les génies sont toujours incompris et nous n’avons pas réuni un budget suffisant pour faire le film dans des conditions confortables.

Le confort c’est pour les gonzesses ! (nous direz-vous)

Certes. (vous répondons-nous)

Mais quand on veut faire du vrai Cinéma, il faut quand même le faire dans de bonnes conditions.

Et surtout il faut s’entourer d’une équipe qui ne vous déteste pas avant de commencer le tournage.

Déjà qu’elle sera mal payée, si en plus il faut se taper des journées énormes, ça va mal passer.

En l’occurrence, cette collecte nous permettra de tourner sur 6 jours et non 5, et d’être ainsi un peu plus détendus du slip sur le plateau.

Avant-première du film DRUMMING BONES was last modified: février 10th, 2016 by Unidivers Mag
@Mille et Une Films