Concert Sourdure Cheval Scintillantes à Rennes

facebook_event_1194338310576968

Concert Sourdure Cheval Scintillantes à Rennes, 16 mai 2016 20:00, Terminus

L’Alambik présente :
Au Terminus – 5 € – début des concerts 20h00 pétantes, fin 22h00 pétantes, fermeture du bar 01h00

Sourdure : (Bio plus bas)
http://www.ernestbergez.com/
https://sourdure.bandcamp.com/

Cheval Scintillantes : (Bio plus bas)
https://chevalscintillantes.bandcamp.com/releases
https://www.facebook.com/chevalscintillantes/

Sourdure :
Sourdure est Ernest Bergez.
Actif au sein de plusieurs formations aventureuses et dévouées aux expériences soniques (Kaumwald, Tanz Mein Herz, Orgue Agnès), Ernest Bergez développe depuis une dizaine d’années une forme hybride et idiosynchrasique de live électronique. Cherchant toujours la potentielle faille dans le réservoir des formes sonores connues, il s’est façonné une approche radicale de la composition à partir des logiques du collage et du détournement ; rencontre violente, combinaison incongrue, conflit d’échelle, asymétrie…Sous le nom de Sourdure, il s’attaque à l’immense friche des traditions musicales et orales d’Auvergne (airs populaires, bourrées, chansons de réveillés, marches de noces…) pour construire une musique composite, difforme, au-delà des marges, mais étrangement et solidement ancrée dans le présent. Il aborde ce répertoire avec un esprit de recherche, dans ce qui s’apparente à une mise à l’épreuve totale : transformation des carrures rythmiques, dérive des tonalités, déclinaison des textes, mélanges d’instrumentariums, mais aussi révolution dans ses propres façons de faire. Des airs originaux, Ernest Bergez extrait un panel de caractéristiques : cadence, accentuation, couleur harmonique, micro-motifs, ornements, pour décliner à l’envie de nouvelles tournures mélodiques. La chanson devient un objet expérimental et l’appropriation une forme d’écriture.
Architecture à plusieurs strates, l’instrumentarium hybride de Sourdure repose sur quatre pôles : la voix qui « porte », le violon qui « tire », l’électronique qui « entoure » et la podorythmie (rythmes battus aux pieds) qui fait « avancer » le tout dans un mouvement hypnotique. Fiction sonore biscornue, chanson à potentiel polysémique, en français ou en occitan, chaque morceau est une enclave autonome, dotée de son microclimatémotionnel propre.
Le premier disque de Sourdure, La Virée, est sorti chez Tanzprocesz et Astruc.
Instrumentarium : voix, violon, pieds, synthétiseur modulaire, traitements audio, sampler, hurgy toy.

Cheval Scintillantes :
Nous avons rencontré Sophie Bernadou le 17 février 2010 à l’occasion d’un concert de son groupe Folle Eglise au désormais mythique Carlo Levi de Liège. La soirée qui suivi fût mémorable, historique et conséquente pour nos organismes meurtris. Depuis, nous attendons avec impatience son retour parmi nous. Ce sera chose faite avec cette tournée de Cheval Scintillantes en solo. Vous qui avez besoin d’être rassuré sur l’état du monde et ce qui en sera la fin, écoutez ce violoncelle transcender les questionnements inutiles de notre époque. C’est une version moderne de La Jeune Fille et la Mort, une version qui résonne lentement et qui se dilue petit à petit à travers vous jusqu’à constituer votre état de sommeil extatique.

Concert Sourdure Cheval Scintillantes à Rennes was last modified: mai 3rd, 2016 by Unidivers Mag
@L’Alambik Rennes