Champs libres 40mcube : Hans Op de Beeck, The Amusement Park

Champs libres expo

Champs libres 40mcube : Hans Op de Beeck, The Amusement Park, 28 mai 2015 18:00, Les Champs Libres

Les Champs libres et 40mcube exposent THE AMUSEMENT PARK de l’artiste belge Hans Op de Beeck du 29 mai au 31 octobre 2015. Vernissage : jeudi 28.05.2015 à 18h. Une œuvre unique, panoramique, qui se tient en équilibre (stable) en cette limite poreuse censée séparer le réel et le fictif, le fake de l’authentique. Une scénographie à l’échafaudage si précis que, paradoxalement, ce parc d’attractions à la nuit tombée ne cesse de glisser, de distordre ses limites, ses significations, ses ambiances. Un Luna Park certainement familier des frères Coen et du réalisme magique.

 

Après deux premières collaborations autour de projets mêlant art et architecture (Here’s the spheres) d’Antoine Dorotte en 2013 et Présence Stratégique de Vincent Mauger en 2014), Les Champs Libres et 40mcube s’associent une nouvelle fois, autour du travail de Hans Op de Beeck. Inviter cet artiste multi-disciplinaire à l’univers captivant, c’est affirmer une croyance dans la puissance narrative de l’art, sa capacité à susciter des récits et des émotions. Pour son exposition intitulée The Amusement Park Hans Op de Beeck réalise une nouvelle installation sculpturale monumentale. Depuis un espace clos, à travers une large vitre, le spectateur est amené à contempler un paysage nocturne infini dans lequel se trouveChamps libres expont des vestiges d’un parc d’attractions et divers objets sculptés par l’artiste. À la fois paisible et mélancolique, ce vaste espace qui incite à la contemplation est animé par un vent léger et une faible brume. Le spectateur est alors libre de s’imaginer des histoires, l’installation agissant comme un espace laissant libre cours à la narration. Prenant la forme d’installations, de sculptures, de peintures, de dessins, de photographies ou de textes, les œuvres d’Hans Op de Beeck sont suspendues entre passé et futur, fiction et réalité. Elles sondent un univers contemporain aux allures de mirage, vertige sensoriel ou le familier côtoie l’étrange. Il crée à travers ses installations une fiction visuelle propice à la contemplation et à l’introspection. Commissariat : 40mcube, dans le cadre de la programmation Outsite. 

 

HANS OP DE BEECK Hans Op de Beeck est né en 1969 à Tunrhout (Belgique), il vit et travaille à Bruxelles et Gooik. Artiste plasticien, il pratique de multiples formes d’expression – sculpture, installation, vidéo, photographie, film d’animation, dessin, peinture, écriture, musique… Son travail s’intéresse aux grandes questions existentielles qui traversent nos sociétés comme le passage du temps, la naissance et la mort, la vie, les désirs et les angoisses… L’incroyable force plastique de son œuvre, quel que soit le support, réside à la fois dans la grande beauté formelle et dans la douce ironie teintée de mélancolie avec laquelle il représente le monde contemporain. Au cours de ces quinze dernières années, Hans Op de Beeck a réalisé de nombreuses installations monumentales « sensorielles » qu’il définit comme des « fictions visuelles ». Dans des espaces désertés, reproduits avec une incroyable virtuosité, règne un calme teinté d’étrangeté, de ceux qui suivent un événement, ou le précèdent. En contemplant ces paysages à l’apparente banalité (restaurant d’autoroute, jardin orné d’une fontaine…) et pourtant envoûtants, le spectateur est naturellement amené à les investir de personnages et récits, à en faire des décors de fictions intimes.

Légende de l’image :
Hans Op de Beeck, The Amusement Park, 2015, installation sculpturale, techniques mixtes, son, 5,2m (hauteur) x 16m (largeur) x 24m (profondeur).
Production Les Champs Libres. Commissariat 40mcube.
Courtesy Galleria Continua.

Champs libres 40mcube : Hans Op de Beeck, The Amusement Park was last modified: mai 28th, 2015 by Unidivers Mag
@40mcube Rennes