Anaïs Constans, soprano / Orchestre de chambre de Toulouse

festival

Anaïs Constans, soprano / Orchestre de chambre de Toulouse, 26 juillet 2016 21:30, Auditorium Saint Pierre des Cuisines

ANAÏS CONSTANS, soprano
GILLES COLLIARD, direction musicale
ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

Chants d’Auvergne

Recueillis et harmonisés par Joseph Canteloube
Orchestrés par Jean-Guy Bailly
avec l’aimable autorisation de Madame Bailly

Originaire de Montauban, Anaïs Constans débute ses études au Conservatoire de Toulouse avant de rejoindre le CNIPAL de Marseille. Très vite, la jeune soprano obtient de prestigieuses récompenses : en 2012, elle sera successivement lauréate des Concours de Marmande et de Toulouse, en 2014, elle recevra des mains de Placido Domingo, à Los Angeles, le 3e Prix au Concours Operalia, et de celles de Montserrat Caballé le 3e Prix à Saragosse. Nommée aux Victoires de la musique classique, elle remporte en 2015 le prix du Lied et de la mélodie française au Concours de Montréal, ainsi que le Premier Prix au Concours de la mélodie française de Toulouse.
Anaïs Constans a abordé Nanetta dans Falstaff au festival de Saint-Céré l’été dernier, avant de se retrouver à l’affiche d’Il Barbiere di Siviglia, à l’Opéra de Paris, de Don Carlos, à Bordeaux, et de faire ses débuts avec Mozart auprès de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, sous la baguette de Rinaldo Alessandrini.
La jeune soprano a trouvé le parfait partenaire en Gilles Colliard. Directeur musical de l’Orchestre de chambre de Toulouse et violoniste, il compte aujourd’hui une discographie riche de plus de trente enregistrements.
Écrits tous en langue d’Oc, les Chants d’Auvergne occupent une place de choix dans le répertoire français. Loin d’être une fantaisie isolée, ils sont l’une des expressions les plus durables d’un mouvement régionaliste, dirigé par un groupe de compositeurs français, actifs au début du XXe siècle, parmi lesquels on peut citer Déodat de Séverac. Né d’une famille auvergnate, Joseph Canteloube (1879-1957), élève de Vincent d’Indy, collecta, collectionna et harmonisa des chants populaires d’Auvergne jusqu’à la fin de sa vie, jusqu’à laisser ce vibrant témoignage qui les fait pénétrer dans les salles de concert.

PROGRAMME:

Joseph Canteloube (1879-1959)
Les Chants d’Auvergne
Orchestration de Jean-Guy Bailly

1ère série
La pastoura als camps (La bergère aux champs)
Baïlero (Chant de bergers de Haute Auvergne)
Trois bourrées :
– L’aïo de rotso (L’eau de source)
– Ound’onorèn gorda ? (Où irons-nous garder ?)
– Obal, din lou limouzi (Là-bas dans le Limousin)

2ème série
Pastourelle (Pastourelle)
L’antouènou (L’Antoine)
La pastrouletta è lou chibalié (La bergère et le cavalier)
La delaïssàdo (La délaissée)
Deux bourrées :
– N’aï pas iéu mîo (Je n’ai pas d’amie)
– Lo calhé (La caille)

3ème série
Lo fiolaire (La fileuse)
Passo pel prat (Viens par le pré)
Lou boussu (Le bossu)
Brézairola (Berceuse)
Malurous qu’o uno fenno (Malheureux qui a une femme)

4ème Série
Pastorale (Pastorale)

Avec le soutien de La Caisse des Dépôts.

Tarifs : 11€ / 8€ (réduit)

LIEUX DE VENTE:

Espace Croix-Baragnon
24, rue Croix- Baragnon
Tél : +33(0)5 62 27 60 71
Du lundi au vendredi, 10h -13h / 14h -18h

Festik
https://toulousedete.festik.net/anais-constans-soprano-orchestre-de-chambre-de-toulouse

Fnac Wilson, Labège, Micro Jeanne d’Arc, Carrefour, Géant
http://www.fnac.com

Sur le lieu du concert.
(Les soirs de concerts, dans la limite des places disponibles)

Toutes les informations du Festival Toulouse d’été : http://www.toulousedete.org

Anaïs Constans, soprano / Orchestre de chambre de Toulouse was last modified: juillet 26th, 2016 by Rennes
@Toulouse D’été TOULOUSE