Expo 10 ans d’acquisitions Musée de Bretagne (Champs libres)

Musée de Bretagne

Expo 10 ans d’acquisitions Musée de Bretagne (Champs libres), 10 juin 2016, Musée de Bretagne Rennes

Exposition 10 ans d’acquisitions au Musée de Bretagne de Rennes qui fête ses 40 ans. Constitués aujourd’hui de plus de 600 000 objets et documents, ses fonds témoignent d’une histoire plurimillénaire et construisent le patrimoine de demain. Au gré de l’alphabet, les visiteurs découvrent une sélection représentative des acquisitions récentes.

Voir notre article complet ici

« Un musée est une institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation. » (Statuts de l’ICOM – le Conseil international des musées – article 03, section 1)

Le musée de Bretagne a ouvert ses portes au sein des Champs Libres en 2006. Cette exposition s’inscrit dans le prolongement des festivités autour de l’anniversaire des Champs Libres et des 40 ans du musée créé en 1976.

Baigneur Société Nobel Française

Baigneur, Société Nobel Française, vers 1930

Sur plus de 2000 m2 de surface d’exposition, le musée de Bretagne ne montre qu’une infime partie de ses collections.

Que veut dire en réalité la notion d’acquisition, une des missions fondamentales d’un musée ? Pourquoi acquérir des collections et comment les conserve-t-on ? Quand certains parlent de trésors lorsqu’il s’agit d’évoquer les réserves, d’autres pensent plutôt à des caves ou des greniers ? Qu’en est-il de la réalité ?

Avec l’exposition De A à Z, 10 ans d’acquisitions, conçue comme une balade au travers des collections, le musée de Bretagne propose à ses visiteurs un aperçu de dix années de collecte sur la Bretagne, tout en levant le voile sur les coulisses du musée. En effet, derrière cet apparent inventaire à la Prévert, se profile une organisation faite de professionnels du patrimoine qui indexent, conditionnent, gèrent, photographient… La politique d’acquisition, pour sa part, permet de définir les axes prioritaires de recherche de nouvelles collections depuis la préhistoire jusqu’à la période contemporaine.

Cette exposition est également l’occasion de remercier tous les donateurs, ils sont plus de 1800 depuis l’origine du musée, et de faire découvrir au public de la métropole la richesse et la diversité des collections.

Sur dix ans, les acquisitions ont été multiples : on y trouve des outils, des costumes, des objets archéologiques, des photographies, quelques éléments insolites… qui recouvrent des domaines très variés.

Depuis dix ans, le musée de Bretagne a acquis environ 8700 objets et documents iconographies dont près de 3000 photographies, sans compter les dépôts archéologiques.

Plaque décorative à visage féminin

Plaque décorative à visage féminin, Ier – IIIe siècle ap. J.-C.

NOMBRE OBJETS ET DOCUMENTS PAR MODE D’ACQUISITION
Achats : 3 146 Dons : 5 439 Legs : 47 objets
POURCENTAGE DES ACQUISITIONS PAR DÉPARTEMENT
Côtes d’Armor : 6% Finistère : 12% Morbihan : 9% Ille-et-Vilaine : 69% Loire-Atlantique : 4%
Nombre d’œuvres traitées (conservation préventive ou restauration) : environ 7 000.

LES TROIS PRINCIPAUX MODES D’ACQUISITION SONT :
L’achat : auprès d’un privé, lors d’une vente publique…
Le don : il peut s’agir d’un accord entre le donateur et le musée (don manuel) ou d’une donation, qui s’accompagne alors d’un acte notarié.
Le legs : à la mort du donateur et par disposition testamentaire, l’œuvre entre dans les collections du musée.
Que ce soit pour un don ou un achat, le musée se réserve le droit d’accepter ou de refuser une proposition. Toute acquisition est ensuite soumise à une délibération du conseil de Rennes Métropole.

LE PARCOURS DE L’EXPOSITION

Le fil linéaire du parcours reprend celui de l’alphabet. Le visiteur déambule à travers un abécédaire, une présentation imaginée comme une balade, qui met en valeur dans leur diversité les collections du musée de Bretagne.

À chaque lettre correspondent objets ou thématiques qui permettent d’expliquer les choix et la démarche d’acquisition du musée. On retrouve par exemple C comme «chapelier-coiffeur, café, cordonnier », ou « castor Rennais », K comme « Krampouz », N comme « Noces » ou encore Y comme «Yaouank». Le visiteur peut ainsi rebondir d’un sujet à l’autre.

Si la plupart des lettres sont illustrées par une sélection d’objets, douze thématiques sont davantage développées :

1  BRASSERIE
2  COIFFEUR, CAFÉ, CORDONNIER
3  GUERRE
4  JOUET
5  LOISIR
6  NOCES
7 ORFÈVRE
8 POMME
9 POULE
10 TOURISME
11 USINE
12 VÉTÉRINAIRE

Maillot de bain breton

Maillot de bain, Saint-Servais (Finistère), 1945-50

Le graphisme de l’exposition est inspiré de la rencontre entre le caractère typographique Brito, développé par Fañch Le Hénaff, et des formes d’écriture celtique anciennes. Il donne le rythme du parcours et pose des repères sur les grandes définitions liées à la vie d’un objet patrimonial, ainsi que sur l’approche chiffrée et cartographiée des acquisitions.

Un pictogramme « musée de Bretagne » matérialise le lien avec des objets du parcours permanent du musée : dans l’exposition, certaines thématiques sont renvoyées vers le parcours permanent tandis qu’au sein de celui-ci, les objets acquis au cours des dix dernières années sont signalés.

Des éléments audiovisuels ponctuent le parcours pour expliquer, de façon amusante les grands principes liés aux collections muséales. Un film d’animation retrace le parcours d’un objet lors

de son acquisition et des reportages présentent les coulisses et les métiers méconnus de la conservation.

Enfin, un parcours famille/enfant associe jeux, manipulations, jeux de mots et facilite ainsi l’appropriation du sujet par les plus jeunes. Il permet une découverte ludique de l’exposition.

 

LA PROGRAMMATION CULTURELLE

Les visites quotidiennes sont proposées sur la période estivale. Prenant appui sur l’exposition De A à Z mais aussi sur l’exposition permanente, les médiateurs font vivre les parcours d’objets acquis dans les dix dernières années.

Poste de télévision Ducretet-Thomson,

Poste de télévision, Ducretet-Thomson, 1957

EN JUIN : visite de l’exposition les mercredis et dimanches à 15h EN JUILLET-AOÛT : visite du mardi au dimanche à 15h

■ SAMEDI 11 JUIN DE 14H À 18H
Atelier Wikipédia pour les 40 ans du musée de Bretagne :
« Contribuez à écrire la page Wikipédia du musée ».

Les samedis de juin, le musée invite une personnalité à développer une question ou un objet en particulier :

■ SAMEDI 11 JUIN À 15H
Rencontre avec Françoise Berretrot et Laurence Prod’homme, conservatrices au musée de Bretagne.

■ SAMEDI 18 JUIN À 15H
Rencontre avec Gaëtan Le Cloirec, archéologue à l’INRAP, qui évoque la fouille de l’ancien hôpital militaire Ambroise Paré de Rennes.

➔ Dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie et en partenariat avec l’INRAP

■ SAMEDI 25 JUIN À 15H

Rencontre avec Julia Becker, restauratrice spécialisée en peinture, qui présentera son intervention sur les tableaux du château de la Vieuville acquis récemment par le musée de Bretagne lors d’une vente aux enchères.

Bourse de jeux aux Armes des États de Bretagne

Bourse de jeux aux Armes des États de Bretagne

Bourse de jeux aux Armes des États de Bretagne

 

Expo 10 ans d'acquisitions Musée de Bretagne

Exposition 10 ans d’acquisitions Musée de Bretagne (Champs libres 10, cours des Alliés 35000 Rennes)

tarifs : voir sur le site du Musée de Bretagne

Expo 10 ans d’acquisitions Musée de Bretagne (Champs libres) was last modified: juin 9th, 2016 by Unidivers Mag
@Musée de Bretagne Rennes (Champs libres) RENNES