trisomie, 21, ille-et-vilaine

Osez… devenir une femme multiorgasmique Servane Vergy vous offre tout un programme !

Ecrit par Alix Bayart. Publié dans > |, Education, Santé

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

servane vergy

Publié le 30 oct 2013

Déjà qu’un orgasme, un seul, fait rêver beaucoup de femmes, mais alors, plusieurs ?! Et pourtant, grâce à Osez… devenir une femme multiorgasmique, vous apprendrez que c’est tout à fait possible. Pour chacune d’entre nous. Et les messieurs pourront également se pencher sur le sujet afin de satisfaire au mieux leur partenaire aimée. Allons faire un petit tour du sujet…

Comme dans tous les ouvrages de la collection La Musardine, rien de grivois ou de cochon. Un ton léger et humoristique est au service des choses telles qu’elles sont vécues et formulées sans tabou. On peut enfin parler de sexe et lire ce genre de bouquin sans passer pour la perverse de service. Je vois d’un très bon œil cette libération très nette qui fait qu’on ose désormais parler « de ces choses-là ». De plus, ce livre est réellement informatif : le lecteur y apprend pas mal de choses. Au demeurant, ça fait du bien de revoir quelques notions qu’on connait, mais auxquelles on ne prête plus aucune attention tant elles nous semblent évidentes. Et on a tort !

servane vergyAlors pour commencer, avant de vous lâcher et de hurler de plaisir 10 fois de suite, un petit cours d’anatomie. Vous devez à peu près avoir pigé où sont les trous numéro 1 et numéro 2, le petit bouton magique (enfin, on l’espère pour vous…), mais avez-vous vraiment repéré le point G (le fameux !) ? Et saviez-vous qu’il y a aussi un point A, un point P et deux spots (deep tous les deux, l’un étant avant et l’autre arrière) ? Ah ça vous en bouche un coin ! (c’est le cas de le dire…). Bref, pour bien l’utiliser, il s’agit de connaître son corps et de comprendre comment il fonctionne (vous lisez bien le mode d’emploi quand vous achetez un nouvel appareil compliqué, non ?). Et pour connaître son corps, on peut bien sûr regarder dans les livres, mais surtout partir en exploration…

Et comme dans tous les livres de cette collection (enfin, je n’en ai pas lu 50, hein, ça doit être mon 3e… ne me faites pas une coquine réputation !), Servane Vergy (euh, c’est un pseudo ou son vrai nom ?) décomplexe totalement la masturbation, et j’approuve ! Que de mal fait sur les jeunes psychismes pendant des siècles à faire croire que se masturber fera venir le diable, rendra sourd ou amènera les pires maladies !  Ici, on prône la découverte et l’autosatisfaction,qui permettront ensuite de pouvoir échanger et ressentir le plaisir à deux.

Un autre aspect de libération des mœurs : plus de tabous avec les sex-toys et autres jouets érotiques ! L’amour peut être un jeu tout à fait sain entre personnes consentantes. Même avec des petits jouets en plus qui pimenteront la chose. Terminée, la vision du mec louche qui se cache sous son imper pour aller acheter en cachette un affreux god…Bon, on évite quand même de s’amuser avec les légumes ou des objets divers pas faits pour ça… parait qu’il y en a qui restent coincés ou qui se cassent… Imaginez la honte en arrivant à l’hôpital parce que vous avez un truc incongru coincé…

Après la leçon d’anatomie, vous connaissez les zones magiques. Celles qui font tilt tout de suite. Celles qu’il va falloir titiller, stimuler, rendre ultra réceptives. Pas en devenant une grosse chaudasse, non (enfin, pas forcément, après, c’est vous qui voyez…), mais avec des pratiques tout à fait innocentes qui vont autant que préparer votre corps, imprégner votre esprit. Car chacun sait qu’une bonne jouissance vient aussi de notre tête – en tout cas pour les femmes.

Quelques conseils et exercices plus tard, et après avoir fait lire l’ouvrage à votre partenaire ou en avoir discuté avec lui (car il va vous aider en apprenant à mieux se maîtriser ou vous chauffer là où vous aimez), vous êtes prête pour la petite mort à répétition (comme une mitraillette !). Car attention, être une femme multiorgasmique, ça n’est pas avoir plusieurs orgasmes dans une même nuit (ça, c’était quand on avait 20 ans et qu’on était jeunes et forts et pas fatigués !!!), mais avoir plusieurs orgasmes de suite dans un même rapport…nuance ! Sauf qu’on n’oublie pas qu’on peut avoir un orgasme vaginal, clitoridien, anal, avec les seins… bref, il y a des tas de formes d’orgasmes différents !

Vous voilà totalement décoincée du vagin et prête à devenir une serial-jouisseuse ! Y’a plus qu’à ! Pour une fois, je vous ai parlé à la première personne : voyez, chers lecteurs, comme je m’implique et m’applique à vous faire partager mes lectures !

Alix Bayart

 Osez… devenir une femme multiorgasmique Servane Vergy, La Musardine, février 2013, Collection Osez, 8€

 

*

Osez… devenir une femme multiorgasmique Servane Vergy : tout un programme !


Articles connexes:

A propos de Alix Bayart

alix.bayart [@] unidivers. fr

Feuilleter les articles précédents de

Commentaires

Il y a actuellement 6 commentaire sur Osez… devenir une femme multiorgasmique Servane Vergy vous offre tout un programme !. Voulez-vous ajouter un commentaire
  1. Et pourquoi ce serait à la femme de « Devenir » et non pas à l’Homme de s’investir ? Est-ce pour autant un pas vers le « bonheur » cette illusion servie à toutes les sauces ?
    A la deuxième question, je répondrai non, mais c’est à chacun de s’interroger en son for intérieur .

    • Mais justement, ce petit livre, sous un ton humoristique, met également les messieurs en cause… :)

  2. Il reste à apprendre les notions de base du Tantrisme pour accéder à une dimension sexuelle spirituelle, ce qui apporte à ce voyage une portée que personne n’imagine. Il faut tester pour comprendre…
    http://lahaut.e-monsite.com/pages/tantrisme.html

    Merci pour cet article qui offre une « porte d’entrée » tout à fait attirante :)

    • Je ne me suis pas encore plongée à fond dans cette exploration, mais ne demande qu’à tester ;-)

  3. Une découverte époustouflante pour ma part et des horizons sans fin…La sexualité spirituelle est un espace de rencontres avec Soi et le Soi de l’autre.

    • J’aime bien l’idée d’horizons sans fin… ;-)